Dépôt numérique
RECHERCHER

Impact hydrologique du pavage perméable en milieu urbain au Québec.

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Vaillancourt, Catherine (2018). Impact hydrologique du pavage perméable en milieu urbain au Québec. Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en sciences de l'eau, 135 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (8MB) | Prévisualisation

Résumé

L’objectif du projet est d’évaluer les effets causés par l’implantation de sites de pavages perméables (PP) sur les bassins versants (BV) urbanisés. La méthodologie de cette étude se décline en cinq étapes, soit : (i) caractériser la capacité d’infiltration de cinq sites de PP de la grande région de Montréal; (ii) récolter des données de pluie et de débit au site de l’usine Stonedge à Chambly; (iii) modéliser le fonctionnement hydrologique de ce site à l’aide du Storm Water Management Model (SWMM), dont les paramètres sont calés à partir des données d’observations à Stonedge; (iv) créer un modèle amélioré d’unité de PP; et (v) évaluer, par modélisation SWMM, l’effet de l’implantation de sites de PP sur les dysfonctionnements hydrauliques et les rejets de réseaux de BV urbains réels. Les tests de capacité d’infiltration ont démontré une très grande capacité d’infiltration des sites de PP, sans égard à la saison ni à l’usage du site. Les observations de pluie et de débits ont été récoltées à Chambly sur une période de 24 mois. Leur analyse a permis de constater, à l’échelle du site, une diminution du volume de ruissellement de 6 à 12 mm par événement de pluie et un décalage de la pointe du débit allant jusqu’à 3 h. Le bilan hydrologique réalisé sur le site indique une réduction du ruissellement, les fractions ruisselées varient de 2% à 75%. Le modèle de PP du site de Stonedge a servi de base pour l’évaluation de l’impact des sites de PP à l’échelle de quatre BV urbains, drainés par des réseaux séparés (2) et unitaires (2). Cet impact se traduit par des réductions, pour les réseaux unitaires : du nombre de surverses jusqu’à 100%, du volume de surverse de 19% à 100%, et de la durée de surverse de 16% à 100% annuellement. Une réduction moyenne de la durée d’inondation de 71% pour les secteurs industriels (réseaux séparés) et de 30% pour les secteurs en réseau unitaire a aussi été constatée. Finalement, une réduction de 30 % des volumes et de 7% à 34% des débits de pointe envoyés au cours d’eau pour les deux secteurs drainés par des réseaux séparés a été observée.

Abstract

The objective of this project was to evaluate the effects of the installation of permeable pavement (PP) sites on urbanized watersheds. The methodology of this study included five work packages: (i) characterize the infiltration capacity of five PP sites in the greater Montreal area; (ii) collect rain and flow data at the Stonedge plant site in Chambly; (iii) model the hydrological behavior of this site using the Storm Water Management Model (SWMM), whose parameters were calibrated from observation data at Stonedge; (iv) create an improved model of PP unit; and (v) evaluate, using SWMM , the effect of developing a PP site on hydraulic malfunctions and discharges of actual urban watershed networks. The infiltration capacity tests demonstrated a very high infiltration capacity of the PP sites, regardless of the season or land use. Rainfall and flow observations were collected at Chambly over a 24-month period. Their analysis found a site-wide decrease in runoff volume of 6 to 12 mm per rainfall event and a peak flow delay of up to 3 hours. The water balance for the site indicates a reduction in runoff, with fractions of the runoff ranging from 2% to 75%. The PP model of the Stonedge site served as a basis for evaluating the impact of PP sites at the scale of four urban watersheds, drained by separate (2) and combined (2) networks. This impact meant reductions of up to 100% in the number of combined sewer overflows, 19% to 100% of their volume, and 16% to 100% of their duration, annually. There was also an average reduction in surface flood duration of 71% for the industrial sectors (separate networks) and 30% for the combined sectors. Finally, there is also a 30% reduction in volumes and from 7% to 34% of the peak flows discharged to the watercourse for the two sectors drained by separate networks.

Type de document: Thèse Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Duchesne, Sophie
Co-directeurs de mémoire/thèse: Pelletier, Geneviève
Mots-clés libres: pavage perméable; milieu urbain; infiltration; surverses; PGO; permeable pavement; urban drainage; infiltration; overflow; LID; BMP
Centre: Centre Eau Terre Environnement
Date de dépôt: 19 oct. 2018 15:25
Dernière modification: 19 oct. 2018 15:25
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/7622

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice