Dépôt numérique
RECHERCHER

Développement urbain et stratégies d'acteurs dans les quartiers précaires de Douala au Cameroun.

Noubouwo, Antoine (2014). Développement urbain et stratégies d'acteurs dans les quartiers précaires de Douala au Cameroun. Thèse. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Doctorat en études urbaines, 299 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (13MB) | Prévisualisation

Résumé

Les villes en développement sont actuellement au coeur de multiples transformations qui touchent non seulement les dimensions politiques, mais également la dimension économique et sociale. Ces transformations contribuent à une urbanisation rapide et à davantage de quartiers précaires pour de nombreux groupes de citadins. Depuis les années 1970, le fort étalement spatial de la ville de Douala a produit un déséquilibre des structures urbaines. De ce fait, les disparités se sont creusées entre les quartiers, donnant une architecture et une forme urbaine de plus en plus complexes. La construction du territoire de la ville de Douala fut toujours et continue d’être réglée par des logiques et des jeux d’acteurs qui développent chaque jour des stratégies. Notre recherche tend à connaître la vraie place de la planification urbaine dans une ville, où les documents d’urbanisme, lorsqu’ils existent, ne servent qu’à promouvoir le « désordre urbain » et à encourager les « pratiques informelles ». Elle explore également les modes de vie qui s’élaborent dans deux quartiers précaires de Douala pour construire une urbanité. Ce travail repose sur une méthodologie qualitative basée sur l’observation directe, les entrevues auprès de différents acteurs, l’analyse documentaire et le repérage photographique et cartographique. Ces données ont révélé que la ville de Douala, au niveau de la planification urbaine, souffre d’une absence de gouvernance urbaine intégrée qui se manifeste par un contexte institutionnel flou avec une multitude d’acteurs aux rôles imprécis. En faisant une analyse approfondie de la structuration sociale, nous avons également démontré que l’habitant du quartier précaire de Douala est un acteur social de sa propre vie et que vivre dans un quartier précaire de Douala c’est agir et créer des stratégies comme partout ailleurs. Finalement, en faisant une analyse des différentes stratégies mises en place par les acteurs, nous avons démontré que dans les quartiers précaires de Douala, les habitants sont animés par des pratiques culturelles qui s’arriment avec l’africanité de Douala. Cette africanité constitue une source importante de développement urbain intégrant tradition, culture, et coutume. Dans cette perspective, le développement de l’habitat précaire ainsi que la production des activités informelles deviennent des outils du développement urbain. ===== Developing cities are currently at the heart of many changes that affect not only the political, but also economic and social dimension. These changes contribute to rapid urbanization and more precarious neighborhoods for many groups of citizens. Since the 1970s, the strong spatial spreading of Douala has an imbalance of urban structures. Thus, disparities have widened between neighborhoods, giving an architecture and urban form more complex. The construction of the territory of the city of Douala has always and continues to be settled by logic and games players who develop daily strategies. Our research seeks to know the true place of urban planning in a city where planning documents when they exist only serve to promote the "urban chaos» and to encourage "informal practices". It also explores the lifestyles that are built in two poor districts of Douala to build urbanity. Using a qualitative methodology based on direct observation, interviews with actors, documentary and photographic analysis and remapping, we have thus proved that the city of Douala in urban planning, suffers from lack of integrated urban governance manifested by blurring institutional context with a multitude of actors with unclear roles. By a thorough analysis of the social structure, we also demonstrated that the inhabitants of the shantytowns of Douala are social actors. Living in a precarious district of Douala is to act and create strategies as elsewhere, is to be a player in his own life. Finally, by analyzing the different strategies adopted by the actors, we have demonstrated that in precarious Douala neighborhoods, people are driven by cultural practices that dock with Africanity of Douala. This Africanity is a major source of urban development incorporating tradition, culture and custom. In this perspective, the development of precarious housing and the production of informal activities become tools of urban development.

Type de document: Thèse
Directeur de mémoire/thèse: Boudreau, Julie-Anne
Mots-clés libres: Africanité; quartier précaire; structuration sociale; développement urbain; planification urbaine; stratégies d’acteurs; Douala; État; gouvernance urbaine; urbanisation; Cameroun ===== Africanity; precarious area; urban development; urban planning; stakeholder stratégies; Douala; state; urban governance; Cameroon.
Centre: Centre Urbanisation Culture Société
Date de dépôt: 16 déc. 2014 15:15
Dernière modification: 17 juill. 2015 18:42
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/2472

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice