Dépôt numérique
RECHERCHER

Isolement et caractérisation de bactéries capables de métaboliser les estrogènes dans le lisier de porcs

Isabelle, Martine (2007). Isolement et caractérisation de bactéries capables de métaboliser les estrogènes dans le lisier de porcs Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut National de la Recherche Scientifique, Maîtrise en microbiologie appliquée, 105 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB) | Prévisualisation

Résumé

La transcription des symboles et des caractères spéciaux utilisés dans la version originale de ce résumé n’a pas été possible en raison de limitations techniques. La version correcte de ce résumé peut être lue en PDF.

L'objectif principal de ce projet de maîtrise était d'isoler et de caractériser des bactéries capables de métaboliser les estrogènes présents dans le lisier de porcs. Ces hormones, excrétées par le porc, peuvent agir comme perturbateurs endocriniens et causer différents effets biologiques néfastes chez plusieurs espèces animales. Il est donc pertinent d'investiguer plus en profondeur leur biodégradation et les microorganismes qui en sont responsables. Au cours de ce projet, une méthode sensible et reproductible de détection des estrogènes a été mise au point grâce à l'utilisation de la spectrométrie de masse en tandem. Un consortium bactérien a été enrichi, à partir de la biomasse tirée d'un biotraitement du 1 isier de porcs, en présence d'une faible concentration ( 1 mg/L) de -estradiol ( E2), d 'estrone (E1) et d'équol (EQO), les trois estrogènes les plus abondants dans le lisier de porcs. Le consortium obtenu est capable de dégrader efficacement ces trois composés et nous avons montré que ce n'est pas la monooxygénase de l'ammoniac des bactéries nitrifiantes qui est responsable de cette dégradation. Nos travaux ont mis en évidence cinq souches bactériennes capables de métaboliser les estrogènes, affiliées à quatre genres bactériens, soit Methylobacterium (MI6.1 R), Ochrobactrum (MI6.1 B et Ml9.3), Pseudomonas (MII4.1) et Mycobacterium (MI21.2). Les souches Ml9.3, Mll4.1 et Ml21.2 dégradent le BE2 et l'El, alors que MI6.1B transforme seulement le BE2. Une réaction inhabituelle par l'isolat MI6.1 R a été observée, soit la réduction de I'E1 en BE2 en conditions aérobies. Normalement, c'est la réaction inverse qui survient, soit l'oxydation du BE2 en E1. Une expérience avec des analogues de 1' E1 a montré que la réduction de la fonction cétone par cette souche est relativement spécifique. Finalement, les résultats obtenus montrent que l'activité de transformation de BE2 et de E1 par toutes les souches isolées est constitutive et suggèrent qu 'elle serait le résultat de réactions de co-métabolisme.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Juteau, Pierre
Informations complémentaires: Résumé avec symboles
Mots-clés libres: Estrogene ; lisier ; porc ; bacterie ; methylobacterium ; ochrobactrum ; pseudomonas ; mycobacterium ; degradation ; biodegradation
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 25 sept. 2013 18:54
Dernière modification: 08 déc. 2015 15:21
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/222

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice