Dépôt numérique
RECHERCHER

Utilisations abusives des méthodes de régression et de corrélation: exemples d'application en sciences de l'eau.

Lachapelle, Carole (1986). Utilisations abusives des méthodes de régression et de corrélation: exemples d'application en sciences de l'eau. Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en sciences de l'eau, 301 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (31MB) | Prévisualisation

Résumé

La régression et la corrélation demeurent des outils statistiques simples mais néanmoins valables dans la recherche d’une liaison quantitative entre des variables. La consultation de plusieurs articles scientifiques nous a convaincus que les fondements théoriques de ces méthodes sont peu connus et qu’en pratique ces deux outils d’analyse sont très souvent confondus. Il en résulte fréquemment des interprétations abusives des phénomènes que l’on cherche à comprendre. Ce mémoire comprend essentiellement deux parties. La première est une présentation synthétique de la théorie de la régression et de la corrélation et une description des principaux outils d’investigation auxquels peut se référer le chercheur. La seconde partie illustre, par des exemples concrets, les utilisations inadéquates les plus fréquentes. On y suggère aussi certains solutions méthodologiques simples permettant de vérifier si les caractéristiques des échantillons répondent aux hypothèses qui constituent les conditions nécessaires à une utilisation rigoureuse des méthodes de régression et de corrélation.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Bobée, Bernard
Mots-clés libres: corrélation; corrélation fictive; homoscédasticité; hydrologie; régression linéaire; statistique
Centre: Centre Eau Terre Environnement
Date de dépôt: 06 févr. 2014 20:36
Dernière modification: 20 nov. 2015 20:50
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/1800

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice