Dépôt numérique
RECHERCHER

Le rôle du milieu de vie et du parcours de vie dans le passage à l'âge adulte : une étude comparée.

Lavoie, Nathalie (2006). Le rôle du milieu de vie et du parcours de vie dans le passage à l'âge adulte : une étude comparée. Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en études urbaines, 160 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (9MB) | Prévisualisation

Résumé

En terme de sociabilité, la jeunesse est une période mouvementée de la vie. Les relations entretenues avec l'entourage se transforment, les relations amicales s'intensifient et les relations familiales perdent peu à peu de leur importance. Ce mémoire questionne la transformation de la sociabilité des jeunes selon leur milieu de vie. L'objectif est double: d'une part, il cherche à comprendre les transformations possibles de la sociabilité des jeunes au courant du passage à l'âge adulte et, d'autre part, il vise l'analyse de l'influence des milieux de vie dans la transformation de la sociabilité à cet âge de vie. La recherche comprend deux hypothèses: 1) des parcours relationnels changeants et 2) des milieux de vie et des sociabilités différents. Afin de répondre à notre questionnement, nous avons comparé deux groupes de jeunes québécois interrogés à deux reprises dont les parcours de vie et les milieux de vie sont différents. Un premier groupe est composé d'étudiants faisant leur entrée au cégep (85 cégépiens) et le second groupe est constitué de jeunes ayant vécu un épisode de placement en centre jeunesse et devant transiter vers la vie autonome rapidement, à 18 ans (23 jeunes des milieux de placements). Ces jeunes ont pour lieu de résidence: 1) un milieu urbain (33 jeunes de la région montréalaise), 2) un milieu périurbain (39 de la couronne nord de Montréal) ou 3) un milieu périphérique (36 des régions de Sherbrooke et de l'Outaouais). À l'aide d'une approche essentiellement quantitative, nous avons comparé les réseaux sociaux des ces jeunes, d'abord de façon descriptive et ensuite analytique, afin d'examiner les transformations. L'analyse nous a amené à établir une typologie de la sociabilité des jeunes de l'enquête. Cette typologie est scindée en trois types: les grands réseaux homogènes (cégépiens), les petits réseaux hétérophiles (filles des milieux de placements) et les réseaux de taille moyenne homophiles avec peu d'amis intimes (les garçons des deux groupes). En somme, là recherche a démontré que le territoire agit bien peu sur la sociabilité des jeunes, aucune variation n'est observée à ce sujet entre les types de réseaux. Le parcours de vie est un aspect ayant un impact sur la forme que prend la sociabilité tout au long du processus menant à la vie adulte.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Charbonneau, Johanne
Mots-clés libres: Réseaux sociaux; sociabilité; jeune; jeunesse; milieu de vie; parcours; relations sociales; sociologie urbaine; analyse comparée; analyse quantitative; centre jeunesse; cégep; Québec.
Centre: Centre Urbanisation Culture Société
Date de dépôt: 28 juin 2012 21:04
Dernière modification: 17 juill. 2015 15:52
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/12

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice