Dépôt numérique
RECHERCHER

La convivialité en contexte de grande diversité : le cas du quartier Saint-Michel à Montréal

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Laforest, Jean Marc (2019). La convivialité en contexte de grande diversité : le cas du quartier Saint-Michel à Montréal Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en études urbaines, 161 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (10MB) | Prévisualisation

Résumé

Les débats sur la place de la diversité au Québec, tout comme en Occident, ont fait couler beaucoup d’encre depuis le début du 21e siècle. Les sociologues ont exploré cette diversité par l’entremise de l’étude des modes de cohabitation. Si à Montréal certains de ces modes ont été scrutés, notamment dans les HLM et dans des quartiers de classes moyennes, peu de recherches ont approfondi la convivialité comme l’un de ces modes. Le quartier Saint-Michel à Montréal, un grand oublié des débats sur la diversité, a depuis longtemps mauvaise presse à cause de son niveau de défavorisation et d’un historique lié à la criminalité. Il est toutefois l’un des quartiers les plus diversifiés ethnoculturellement parlant de Montréal. L’étude de la cohabitation interethnique dans ce quartier semble une occasion d’étudier la convivialité, en particulier ses aspects de négociation de l’espace public. En mobilisant le concept de la convivialité et celui de la sociabilité publique, les modes de cohabitation interethnique sont étudiés dans le quartier Saint-Michel. À l'aide d'une approche qualitative, cette recherche utilise l'observation directe des rues marchandes, des espaces publics et des fêtes de quartier, mais également des entretiens semi-dirigés avec des résidents, des commerçants et des intervenants-clés du quartier. ===== ABSTRACT ===== Much have been said around diversity in Quebec, just as in the rest of the Western world since the beginning of the 21st century. Sociologist explored this topic through the study of modes of cohabitation. If some of these modes have been scrutinized in Montreal, namely through HLM (Social housing) and in middle-class neighbourhoods, little research deepened the understanding of conviviality as one of these modes. The neighbourhood of Saint-Michel, always forgotten in debates about diversity, has long received a bad rep due to it being underprivileged and heavily link to criminality. It is, however, one of the most ethnoculturally diverse neighbourhoods in Montreal. The study of intercultural cohabitation in this neighbourhood is a time to research about conviviality, particularly how it negotiates public space. Through conviviality and public sociability, intercultural modes of cohabitation in Saint-Michel are studied. Using a qualitative approach, this research uses direct observation of shopping streets and block parties, but also semi-directed interviews with residents, local merchants and key actors of the neighbourhood.

Type de document: Thèse Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Germain, Annick
Mots-clés libres: cohabitation interethnique; convivialité; sociabilité publique; espace public; cohabitation; conviviality; public sociability; public spaces
Centre: Centre Urbanisation Culture Société
Date de dépôt: 28 févr. 2020 19:45
Dernière modification: 28 févr. 2020 19:45
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/9719

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice