Dépôt numérique
RECHERCHER

Plateformes numériques et engagement des publics de l’art lyrique : étude de cas de l’Opéra de Montréal

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Jeldi, Morad (2019). Plateformes numériques et engagement des publics de l’art lyrique : étude de cas de l’Opéra de Montréal Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en études urbaines, 129 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB) | Prévisualisation

Résumé

Art élitiste et complexe, public vieillissant et conservateur : l’opéra mobilise encore de multiples préjugés. Or, les nouvelles technologies de l’information et des communications, et en premier lieu les plateformes numériques telles que les réseaux socionumériques, modifient potentiellement le rapport qu’entretiennent les publics avec leurs institutions culturelles. Ces enjeux comportent en outre une dimension éminemment territoriale car il s’agit de voir comment une institution culturelle bien ancrée dans son territoire est susceptible non pas de s’en détacher, mais de le transcender. En prenant comme cas d’étude l’Opéra de Montréal, ce mémoire s’intéresse à la façon dont les usages de la plateforme Facebook contribuent à transformer l’engagement et les pratiques, des publics lyriques. Une stratégie de recherche alliant méthodes quantitative et qualitative a été mise en place; 17 entretiens téléphoniques semi-dirigés et deux sondages totalisant près de 1 000 réponses auprès de plusieurs types de publics de l’Opéra de Montréal ont été réalisés. Les résultats de la recherche montrent que l’engagement des publics de l’Opéra de Montréal en ligne et en salle diffère selon leurs usages des réseaux socionumériques et leur profil sociodémographique. Sur ce point, les variables de l’âge et du revenu sont particulièrement significatives. Il apparaît aussi clairement que la plateforme Facebook ne fait pas que compléter l’engagement des différents publics de l’institution : elle transforme la relation d’engagement en l’augmentant d’un niveau d’action. De plus, si la salle de spectacle demeure un point de repère important pour la majorité des publics, la relation d’engagement n’est plus exclusivement centrée autour d’elle. En effet, les réseaux socionumériques constituent un outil supplémentaire pour s’engager sans avoir nécessairement besoin d’assister à un spectacle en salle. Ces résultats invitent donc à repenser la notion de non-public. Cette recherche fait également apparaître plusieurs figures idéales typiques du public manifestant différentes formes d’engagement, de pratiques ainsi que différents profils sociodémographiques : le badaud, le fan et l’usager contraint. ===== ABSTRACT ===== An elitist and complex art, an aging and conservative audience: the opera still prompts multiple prejudices. However, the new information and communication technologies, first and foremost electronic platforms like social media, potentially change the audience’s relationship towards their cultural institutions. Furthermore, theses matters involve an eminently territorial dimension, for the goal is to see how a cultural institution well anchored in its own territory is susceptible to be, without detaching itself, transcended. Using the Opéra de Montréal as a study case, this thesis examines the way usage of the Facebook platform contributes to transforming the involvement and practices of the lyrical audience. A research strategy combining both quantitative and qualitative methods was implemented; 17 semi-structured phone interviews and two surveys totalizing close to 1000 responses from different Opéra de Montréal audiences were carried out. The research results show audience involvement online or in theatre differs depending on their use of digital social networks and on their socio-demographic profile. Concerning this last aspect, age and revenue variables are particularly significant. It also appears that the Facebook platform is transforming audience engagement by extending the scope of action. If the venue remains an important landmark for cultural audiences, engagement is no longer exclusively focused on it. Digital social networks are an additional tool to engage without having to attend a show. These results invite to rethink the notion of non-public. In addition, this research reveals several audience figures with different way to engage, practice and different socio-demographic profiles: the lurker, the fan and the forced user.

Type de document: Thèse Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Poirier, Christian
Co-directeurs de mémoire/thèse: Casemajor, Nathalie
Mots-clés libres: engagement; art lyrique; opéra; plateformes numériques; pratiques culturelles; publics; institutions culturelles; engagement; opera; digital platforms; cultural practices; audiences; cultural institutions.
Centre: Centre Urbanisation Culture Société
Date de dépôt: 28 févr. 2020 19:02
Dernière modification: 28 févr. 2020 19:02
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/9718

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice