Dépôt numérique
RECHERCHER

Obtention comparative de l'antigene protecteur coquelucheux par lavage et par lyse du bacille h-pertussis

Frappier, Armand; Guérault, Armand; De Repentigny, Jacques . Obtention comparative de l'antigene protecteur coquelucheux par lavage et par lyse du bacille h-pertussis In: VII Congrès International de Pathologie comparée, 26-31 mai 1995, Lausanne.

Ce document n'est pas hébergé sur EspaceINRS.

Résumé

Alors que les divers essais d'obtention de l'antigène protecteur coquelucheux décrits dans la littérature font généralement intervenir la lyse du bacille H. pertussis, Frappier et Guérault ont déjà rapporté que le traitement ménagé du bacille, cultivé en milieu liquide, par l'eau salée tamponnée ou l'eau bidistillée, donne des eaux de lavages non toxiques pour la souris, et qui peuvent protéger cette dernière contre l'infection intracérébrale.

Continuant cette étude, les auteurs rapportent ici cinq essais d'obtention comparative d'antigène protecteur, ou par lavages du bacille, ou par lyse du bacille lavé.

Les résultats des contrôles au microscope électronique, les essais comparatifs de toxicité et de protection, chez la souris, et les réactions antigène-anticorps en gélose, amènent les conclussions suivantes:

1. Alors que le traitement ménagé du bacille, par l'eau bidistillée, ne semble pas en affecter l'apparence morphologique, la lyse du bacille lavé dans l'appareil de Hughes,s'est avérée complète.

2. Le simple lavage des bacilles suffit pour donner une fraction qui protège la souris à un degré voisin de celui conféré par l'extrait lytique.

3. L'extrait lytique est très toxique, alors que les eaux de lavages offrent l'avantage d'être généralement dénuées de toxicité.

4. Les essais de diffusion en gélose donnent un nombre de zones de précipitation visibles plus petit dans le cas des eaux de lavage, et laissent supposer la présence d'un antigène commun entre les deux fractions étudiées.

Nous avons déjà rapporté que par les lavages de bacilles H. pertussis dans l'eau salée tamponnée ou l'eau bidistillée, il est possible d'obtenir de eaux de lavage, non toxique pour la souris, et qui protègent cette dernière contre l'infection expérimentale. Basée sur l'injection de plus de deux mille souris, les résultats prêtent aux eaux de lavage un pouvoir protecteur moyen de 35.9%, par comparaison avec la culture bactérienne liquide originale, 72.3%, et les témoins, 0%.

Il convient de rappeler que les eaux de lavages utilisées pour ces essais sont constituées d'un mélange de trois eaux, obtenues au cours de trois traitement successifs de même bacilles; en sorte que l'antigène a subi une dilution 1 dans 3. D'autre part, la concentration des eaux de lavage par lyophilisation (facteur x10), a fait passer jusqu'à 80% la protection obtenue chez la souris.

Nous croyons que notre méthode de lavage diffère fondamentalement des procédés auxquels les auteurs ont généralement recours pour l'obtention de l'antigène protecteur coquelucheux. En effet, alors que les techniques usuelles, par exemple, l'exposition aux ultra-sons, le broyage à sec, les congélations et décongélations successives et répétées, sont basées sur la lyse des bacilles, au contraire, le lavage que nous faisons subir aux bacilles ne consiste , semble-t-il, qu'en un traitement superficiel; il laisse intacte l'apparence morphologique du bacille. Et plus que toute autre, cette méthode ménagée semble à l'abri de toute dénaturation possible.

Étant donné que les bacilles, même après trois lavages, protègent encore la souris contre l'infection expérimentale, nous avons décidé d'extraire l'antigène protecteur résiduel des bacilles lavés en favorisant la lyse de ces derniers. C qui nous permis d'étudier d'une façon comparative, in viv et in vitro, l'antigène solubilisé par lavage et l'antigène extrait par lyse.

Type de document: Document issu d'une conférence ou d'un atelier
Informations complémentaires: Recueil de tiré-à-part de la bibliothèque: R0001
Mots-clés libres: 09-0245344; antigene; bacille; coquelucheux; h-pertussis; lavage; lyse; obtention; protecteur
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 27 janv. 2020 16:17
Dernière modification: 27 janv. 2020 16:17
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/8365

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice