Dépôt numérique
RECHERCHER

Studies of active immunization against enteropathogenic escherichia coli

Turgeon, François; Borduas, Adrien G.; Frappier, Armand (1962). Studies of active immunization against enteropathogenic escherichia coli Canadian medical association journal (Anal.) , vol. 86 . p. 767-771.

Ce document n'est pas hébergé sur EspaceINRS.

Résumé

La plupart des études sur les gastro-entérites à colibaciles entéropathogènes portent sur l'aspect clinique, bactériologique ou épidémiologique de ce problème. Le point de vue immunologique de cette maladie des nourrissons n'a été jusqu'ici qu'effleuré.

Nous rapportons dans ce travail les résultats d'une étude chez la souris du pouvoir immunisant de différentes fractions d'une culture en milieu liquide des souches de colibaciles entéropathogènes 026:B6, 055:B5, 0111:B4 et 0127:B8. Les techniques de préparation des cultures de numération bactérienne et d'inoculation aux souris ont été décrites dans une publication antérieur(13). Les fractions étudiées ont été préparées d'après le schéma présenté au tableau I.

Pour chacune des souches étudiées nous avons immunisé par voie sous-cutanée quatre groupes de 66 souris. Le premier groupe recevait la culture totale tandis que les trois autres recevaient l'une ou l'autre des fractions préparées. Aux groupes témoins nous avons injecté du colibacille non entéropathogène ou du bouillon 'Trypticase Soy Broth". Le protocole de cette vaccination expérimentale apparaît au tableau II. Dix-huit jours après la dernière injection immunisante, nous avons éprouvé les souris par voie intracérébrale avec différentes dilutions d'une culture totale de la souche correspondantes. Les doses LD sont inscrites au tableau III.

La valeur protectrice des préparations ayant servi à l'immunisation peut être évaluée par le rapport entre la dose LD des souris vaccinées et celle des souris témoins non vaccinées (Tableau IV).

Seules les souches 0111.B4 et 055:B5 donnent une protection appréciable, et comme cette protection se retrouve pour ces souches avec l'une et l'autre des différentes fractions, on pouvait craindre qu'il s'agisse d'une protection non spécifique attribuable au bouillon "Trypticase Soy Broth" ou à des antigènes communs à toutes les souches. C'est pourquoi nous avons repris en partie cette expérience précédente. Les résultats qui sont compilés dans le tableau VI confirment et renforcent ceux de l'expérience précédente. La protection contre 35 doses LD pour la souche 0111:B4 et 15 doses LD pou la souche 055:B5 est voisine de celle que nous avons obtenue antérieurement.

Ces résultats confirment les succès rapportés par les quelques auteurs qui ont tenté de réinfecter des enfants des volontaires adultes, ou des souris avec des souches 0111:B4 et 055:B5; nous avons démontré la possibilité de protéger nos souris avec des antigènes solubles non-toxique, qui éventuellement pourraient être utilisés dans une tentative d'immunisation des femmes enceintes dans le but de protéger les nouveaux-nés contre ces diarrhées graves qui surviennent au tout début de la vie.

Summary

Mice were vaccinated with various fractions of a whole culture of four different strains of enteropathogenic E. coli and with one non-enteropathogenic strain. Two of these strains, 0111:B4 and 055:B5, provided a equally effectively by vaccination with whole culture, washed bacteria, filtrate, and wash waters.

Tese results might be interpreted as a first step toward the possible immunization of humans with soluble non-toxic antigens.

Type de document: Article
Informations complémentaires: Recueil de tiré-à-part de la bibliothèque: A0255
Mots-clés libres: coli; e-coli; escherichia; immunization
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 07 févr. 2020 14:58
Dernière modification: 07 févr. 2020 14:58
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/8294

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice