Dépôt numérique
RECHERCHER

Les enjeux de la mobilisation des connaissances en contexte autochtone : une étude de cas au Centre d’amitié autochtone de Val-d’Or

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Piedboeuf, Emmanuelle (2020). Les enjeux de la mobilisation des connaissances en contexte autochtone : une étude de cas au Centre d’amitié autochtone de Val-d’Or Essai. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en pratiques de recherche et action publique, 96 p.

[thumbnail of Piedboeuf-E-M-Aout2020.pdf]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (4MB) | Prévisualisation

Résumé

Cet essai documente les étapes, les productions et les retombées d’un stage en mobilisation des connaissances réalisé en collaboration avec DIALOG ̶ Le réseau de recherche et de connaissances relatives aux peuples autochtones ̶ et le Centre d’amitié autochtone de Val-d’Or, dans le cadre d’une maîtrise en Pratiques de recherche et action publique à l’INRS. Il fait état de l’origine du stage, de son déroulement, de ses orientations, de ses modalités de réalisation et des principales conclusions auxquelles il a permis d’en arriver. Dès le début de mon projet, j’ai axé mon questionnement sur le rapport entre les savoirs autochtones et les savoirs scientifiques. En remettant en contexte ces systèmes de connaissances, il a été possible de comprendre pourquoi et comment les détenteurs de savoirs (qu’ils soient Autochtones ou non Autochtones) s’engagent dans des projets de recherche collaborative au sein desquels la mobilisation des connaissances joue un rôle moteur. Au départ, à partir d’une revue de littérature, je me suis intéressée à l’épistémologie et à la méthodologie de la mobilisation des connaissances en contexte autochtone. Plus précisément, l’objectif principal a été de comprendre quelles formes prend la mobilisation des connaissances dans ce contexte. J’ai tenté de circonscrire les conditions propices au déploiement de la mobilisation des connaissances et de mieux en comprendre les retombées potentielles. Par la suite, j’ai effectué plusieurs séjours au CAAVD afin de m’imprégner du milieu avec lequel j’ai eu à interagir et de relier mes questionnements de nature théorique, méthodologique et éthique aux enjeux d’action des acteurs du CAAVD.

This essay describes the stages, the productions and the impacts of an internship in knowledge mobilization realized in partnership with DIALOG – Aboriginal Peoples Research and Knowledge Network – and Val-d’Or Native Friendship Center (VNFC), in the context of a master’s degree in Research practices and public action at the INRS. It states the origin of the internship, its course, its orientations, its methods of realization and the main conclusions to which it was possible to arrive. From the start of my project, I centered my questioning on the relationship between indigenous and scientific knowledges. By situating those knowledge systems, it has been possible to develop a better understanding of why and how the knowledge holders (whether Indigenous or non-Indigenous) engage in collaborative research projects in which knowledge mobilization plays a leading role. At the start, from a literature review, I was interested in the epistemology and methodology of knowledge mobilization in indigenous context. My main objective was to understand what forms can take knowledge mobilization in this context. I tried to circumscribe the conditions conducive to the deployment of knowledge mobilization in Aboriginal communities and to identify the potential benefits. Next, I went a few times to the VNFC in order to immerse myself in the environment with which I had to interact and to link my questions of a theoretical, methodological and ethical nature to the action issues of VNFC actors.

Type de document: Thèse Essai
Directeur de mémoire/thèse: Lévesque, Carole
Mots-clés libres: mobilisation des connaissances ; coproduction des connaissances, Autochtones ; éthique ; société du savoir ; méthodologies ; recherche partenariale ; recherche collaborative ; Centre d’amitié autochtone; Knowledge mobilization; knowledge coproduction; Indigenous; Native; research ethic; knowledge society; research methodologies; Friendship Centre
Centre: Centre Urbanisation Culture Société
Date de dépôt: 19 mars 2021 16:20
Dernière modification: 24 août 2021 13:25
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/11482

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice