Dépôt numérique
RECHERCHER

Utilisation des écailles de cacao comme support de biofiltration pour le traitement d’effluents de l’industrie agro-alimentaire.

Turcotte, Véronique; Blais, Jean-François; Mercier, Guy; Drogui, Patrick (2009). Utilisation des écailles de cacao comme support de biofiltration pour le traitement d’effluents de l’industrie agro-alimentaire. Canadian Journal of Civil Engineering , vol. 36 , nº 6. p. 1059-1070. DOI: 10.1139/L09-063.

Ce document n'est pas hébergé sur EspaceINRS.

Résumé

L’industrie agro-alimentaire produit une quantité importante de résidus, ou co-produits, dont certains sont potentiellement valorisables. Dans cette étude, les écailles de cacao, un résidu de la fabrication du chocolat, ont été étudiées comme support de biomasse dans un biofiltre aérobie à co-courant ascendant. L’influence de divers paramètres (temps de rétention hydraulique (TRH), granulométrie du support, apport de nutriments, pH) a été vérifiée sur la performance d’élimination de la demande chimique (DCO) et biochimique (DBO5) en oxygène. Un support plastique (Kaldnes, K1) a été utilisé comme support contrôle de biomasse. Les écailles de cacao ont démontré un bon potentiel pour le traitement d’effluents agro-alimentaires fortement chargés (DCOtot 3000–6000 mg·L–1). Les résultats obtenus montrent que les performances épuratoires des écailles sont inférieures à celles du support plastique. Les écailles de cacao doivent également être remplacées à une fréquence d’environ une fois toutes les 2 à 3 semaines. Toutefois, les boues produites par le traitement, composées d’écailles usées et de biomasse, sont riches en azote et peu contaminées et sont donc potentiellement valorisables en agriculture ou par compostage.

Abstract

Agro-food industries generate high amounts of wastes that can be potentially reused. In the present work, cocoa shell residues obtained from a chocolate manufacture have been studied as biomass support in an aerobic bio-filtration process. The effects of retention time, particle size distribution of the biomass support, nutrient addition, and pH on the process performance (in terms of chemical oxygen demand (COD) and biochemical oxygen demand (BOD) removal) were examined. A plastic medium (polyethylene support, Kaldnes, K1) has been used as a control for biomass support medium. The cocoa shells have demonstrated a good potential for the treatment of agro-industry wastewaters strongly loaded with organics (CODtot 3000–6000 mg·L–1). However, cocoa shells were found to be less effective in removing organic pollutants than the polyethylene material used as a bacterial support. Cocoa shells have to be replaced once every 2 or 3 weeks. Likewise, the treatment using cocoa shells produced sludge residues (made up of a mixture of cocoa shells and biomass) containing high amounts of nutrients such as nitrogen and can be potentially reused in agriculture or as compost.

Type de document: Article
Mots-clés libres: aerobic biofiltration; agro-food industry; cocoa shells; plastic media; biomass support media; biodegradable media; wastewater; biofiltration aérobie; industrie agro-alimentaire; écailles de cacao; support plastique; support de biomasse; support biodégradable; eau usée
Centre: Centre Eau Terre Environnement
Date de dépôt: 08 janv. 2021 14:56
Dernière modification: 08 janv. 2021 14:56
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/10744

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice