Dépôt numérique
RECHERCHER

Courbes Intensité–Durée–Fréquence (IDF): comparaison des estimateurs des durées partielles et des maximums annuels / Intensity–Duration–Frequency (IDF) curves: comparison of annual maximum and partial duration estimators.

Kingumbi, Ahmadi; Mailhot, Alain (2010). Courbes Intensité–Durée–Fréquence (IDF): comparaison des estimateurs des durées partielles et des maximums annuels / Intensity–Duration–Frequency (IDF) curves: comparison of annual maximum and partial duration estimators. Hydrological Sciences Journal , vol. 55 , nº 2. p. 162-176. DOI: 10.1080/02626660903545995.

Ce document n'est pas hébergé sur EspaceINRS.

Résumé

Cette étude compare, pour la région sud du Québec (Canada), différents estimateurs des courbes intensité–durée–fréquence (IDF) basés sur les séries de durées partielles (SDP) et sur celles des maximums annuels (SMA). Deux modèles ont été considérés pour les SMA, le premier utilisant un paramètre local (SMA-1), et le second utilisant deux paramètres locaux (SMA-2). Pour les SDP, les séries ont été construites en fixant, d'une part, un seuil régional (SDP-1) et, d'autre part, le nombre moyen régional de dépassements du seuil (SDP-2). Les quantiles et les intervalles de confiance à 90% des différents modèles ont été estimés et comparés. Le modèle SDP-1 a été finalement retenu puisque, d'après la littérature, il conviendrait à une région comme celle sous étude dont l'hétérogénéité est raisonnable. Par ailleurs, le modèle SDP-1 reproduit relativement bien les quantiles et probabilités empiriques. Les quantiles générés, à chaque site, par ce modèle régional sont comparés à ceux obtenus à partir d'un modèle SDP local.

Abstract

This study compares, for the southern region of Quebec (Canada), different estimators of intensity–duration–frequency (IDF) curves based on the partial duration series (SDP) or series of annual maxima (SMA). Two models were considered for the SMA, the first one with one local parameter (SMA-1), and the second with two local parameters (SMA-2). For the SDP, the series were built defining, in one case, a regional threshold (SDP-1), and in the other case, the regional average number of threshold exceedences (SDP-2). The quantiles of these models and their 90% error bounds were estimated and compared. The SDP-1 model was finally selected because, according to the literature, it would suit a region like that under study which displays reasonable heterogeneity. Furthermore, the SDP-1 model fits the empirical quantiles and probabilities relatively well. At each site, quantiles estimated by this regional model are compared to those obtained using the local SDP model.

Type de document: Article
Mots-clés libres: analyse fréquentielle régionale; courbes IDF; précipitations extrêmes; maximums annuels; période de retour; séries de durées partielles; seuil régional; Québec; Canada; regional frequency analysis; IDF curves; extreme precipitation; annual maxima; return period; partial duration series; regional threshold; Quebec; Canada
Centre: Centre Eau Terre Environnement
Date de dépôt: 11 janv. 2021 15:26
Dernière modification: 11 janv. 2021 15:26
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/10701

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice