Dépôt numérique
RECHERCHER

Contribution à la dépollution des eaux usées de textile par électrocoagulation et par adsorption sur des composés à base de fer et d’aluminium.

Zidane, Fatiha; Rhazzar, Adil; Blais, Jean-François; Ayoubi, Kamal; Bensaid, Jalila; El basri, Soumia; Kaba, Noureddine; Fakhreddine, Qassid; Lekhlif, Brahim (2011). Contribution à la dépollution des eaux usées de textile par électrocoagulation et par adsorption sur des composés à base de fer et d’aluminium. International Journal of Biological and Chemical Sciences , vol. 5 , nº 4. p. 1727-1745. DOI: 10.4314/ijbcs.v5i4.35.

Ce document n'est pas hébergé sur EspaceINRS.

Résumé

Les ressources hydriques au monde sont rares et la demande en eau connaît une croissance continue en liaison avec l’évolution démographique et les activités consommatrices en eau, notamment les industries de textiles se voient dans l’obligation de recycler les eaux résiduaires et en particulier celles colorées. Dans ce travail, nous nous sommes intéressés à l’étude de l’élimination des matières organiques et colorantes de deux rejets provenant des industries de textile, un de teinture du tissu de polyester à pH acide et l’autre de teinture du tissu de coton à pH basique. Ces rejets ont été traités de deux manières. La première est par électrocoagulation en utilisant des plaques de fer et/ou d’aluminium. La deuxième est par adsorption sur des composés synthétiques à base de fer et d’aluminium préparés par électrocoagulation. Dans le cas du traitement par le procédé d’électrocoagulation, nous avons constaté que le rendement d’élimination en demande chimique en oxygène (DCO) du rejet de polyester atteint un rendement de DCO de 60% pour un temps de 7 min de réaction. Pour le rejet de coton, le rendement d’élimination, par les plaques de fer/aluminium et l’élimination des matières colorantes, atteint une valeur de 45% en terme de DCO, et ceci en utilisant des plaques d’aluminium seul et de fer/aluminium pour un temps de 12 et 15 min respectivement. Dans le cas du traitement par ajout des coagulants synthétiques préparés au laboratoire, nous pouvons observer que le meilleur rendement d’élimination en DCO du rejet de polyester est obtenu pour une valeur de 48%, pour la faible granulométrie avec une concentration de 5 g/l du composé à base de fer /aluminium. Le rendement d’élimination en DCO du rejet de coton augmente jusqu'à une valeur de 60% avec une concentration de 5 g/l de coagulants appliqués à base d’aluminium seul. Les résultats de la dépollution de ces rejets, ont montré que le rendement d'élimination des matières organiques et colorantes par le procédé d'électrocoagulation est important, et la durée de traitement est courte, mais l'inconvénient de ce procédé c'est la saleté des plaques après chaque utilisation et la fabrication d'une grande quantité des boues par rapport à l’adsorption sur des composés à base de fer /aluminium où on utilise des poudres peu solubles et stables avec un bon rendement d’élimination et faibles quantités de fer et d'aluminium dans le surnageant traité.

Type de document: Article
Mots-clés libres: colorant textile; électrocoagulation; adsorption; dépollution; fer; aluminium
Centre: Centre Eau Terre Environnement
Date de dépôt: 19 nov. 2020 21:44
Dernière modification: 19 nov. 2020 21:44
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/10568

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice