Dépôt numérique
RECHERCHER

Des eaux indésirables : Montréal et ses eaux de surface, 1796-1840

Fougères, Dany (2006). Des eaux indésirables : Montréal et ses eaux de surface, 1796-1840 Revue d'histoire de l'Amérique française , vol. 60 , nº 1-2. p. 95-124. DOI: 10.7202/014596ar.

Ce document n'est pas hébergé sur EspaceINRS.

Résumé

Cet article retrace le passage à une nouvelle conception de l’aménagement du territoire municipal montréalais où les eaux de surface, d’abord perçues comme autant d’éléments et de phénomènes naturels et incontournables, peuvent et doivent dorénavant être chassées et évacuées, voire cachées (à l’intérieur de canalisations). Ce passage se produit au cours des premières décennies du XIXe siècle, au moment où les préoccupations en matière de salubrité urbaine s’additionnent aux préoccupations en matière de circulation des gens et des biens. Ce passage est réalisé avec l’établissement d’infrastructures urbaines et la construction de travaux publics et tient de l’action publique locale. À terme, ces ouvrages qui visent à contrôler et à faire disparaître les eaux de surface permettent de poser un nouveau regard sur l’environnement de la ville mais imposent, en même temps, une nouvelle réalité environnementale.

Type de document: Article
Mots-clés libres: ville; aménagement; gestion de l'eau; Montréal
Centre: Centre Urbanisation Culture Société
Date de dépôt: 17 nov. 2020 16:11
Dernière modification: 17 nov. 2020 16:11
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/10496

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice