Dépôt numérique
RECHERCHER

L’expérience d’agent d’interface au sein d’une institution publique de mobilisation des connaissances sur la jeunesse, en France

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Noël, Marjolaine (2020). L’expérience d’agent d’interface au sein d’une institution publique de mobilisation des connaissances sur la jeunesse, en France Essai. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en pratiques de recherche et action publique, 145 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (9MB) | Prévisualisation

Résumé

Cet essai propose de réfléchir à la mobilisation des connaissances à partir de mon expérience de stage de maîtrise PRAP, où j’ai eu l’opportunité d’expérimenter le rôle d’agent d’interface et de réaliser plusieurs activités de recherche et de transfert des connaissances. Alors que l’insertion professionnelle des jeunes constitue un enjeu d’actualité qui traverse plusieurs échelles de la société (jeunes, système éducatif, décideurs politiques, intervenants, etc.) tant au Québec qu’en France, mon projet de stage proposait d’analyser et documenter la situation des jeunes Français à l’égard du travail. Afin de favoriser une meilleure compréhension de leur situation et d’encourager des pratiques et des mesures adaptées à leurs réalités, leurs besoins et leurs désirs en lien avec le travail, mon projet stage aspirait plus précisément à approfondir les connaissances concernant les rapports que les jeunes Français entretiennent avec le travail, et de transférer ces connaissances à la fois vers le milieu scientifique et celui de la pratique. Les cinq chapitres qui composent cet essai se regroupent en deux parties. La première est principalement descriptive en faisant état des étapes franchies dans le cadre du projet, c’est-à-dire son élaboration, sa méthodologie, ses activités de recherche et de transfert, etc. La deuxième partie se veut ensuite beaucoup plus réflexive en adoptant un regard critique sur mon expérience et en discutant des enjeux liés aux différences terminologiques et contextuelles concernant la mobilisation des connaissances. ===== ABSTRACT ===== This essay proposes to think about the mobilization of knowledge from my internship experience, where I had the opportunity to experiment the role of knowledge broker and realize several research and knowledge transfer activities. While the professional integration of young people is a current issue that crosses various scales both in Quebec than in France (youth, educational system, policy makers, youth workers and more), my internship project planned to analyze and to document the situation of young people concerning work, in France. Specifically, the goal was to increase knowledge about the relationships of young people at work and to transfer this knowledge to scientific and practical communities, in order to encourage practices and programs adapted for young people by promoting a better understanding of their realities, needs and desires linked to work. The five chapters of this essay are divided in two parts. The first one is mainly descriptive by presenting the different steps browsed during the project like its elaboration, its methodology and its research and transfer activities, among others. The second part is much more reflexive by taking a critical look at my experience and discussing issues related to terminological and contextual differences in knowledge mobilization.

Type de document: Thèse Essai
Directeur de mémoire/thèse: Longo, María Eugenia
Mots-clés libres: jeunes; emploi; rapport au travail; action publique; générations; transfert des connaissances; partenariat; young people; employment; work values and attitudes; public action; generations; knowledge transfer; partnership
Centre: Centre Urbanisation Culture Société
Date de dépôt: 10 août 2020 19:43
Dernière modification: 10 août 2020 19:43
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/10357

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice