Dépôt numérique
RECHERCHER

L'Abitibi-Témiscamingue

Gourd, Benoit-Beaudry (2007). L'Abitibi-Témiscamingue [Livre]

Ce document n'est pas hébergé sur EspaceINRS.

Résumé

La région de l'Abitibi-Témiscamingue s'étend sur un vaste territoire dans le nord-ouest du Québec. Elle est délimitée à l'ouest par la frontière avec l'Ontario, au nord par la région Nord-du-Québec, au sud par celle de l'Outaouais et à l'est par la Mauricie. Cette délimitation correspond largement aux frontières historiques de la région telle constituée au rythme des différentes phases d'occupation et de développement du territoire. L'Abitibi-Témiscamingue, c'est d'abord la terre ancestrale des Anichinabek, le nom employé par les Algonquins pour se désigner et qui signifie "les êtres humains". Le toponyme Abitibi-Témiscamingue est d'ailleurs d'origine amérindienne et ses composantes servaient à désigner les deux grands lacs de la région. Abitibi en langue algonquine signifie "eaux du milieu" et Témiscamingue "eaux profondes". Jusqu'au milieu du XIXe siècle, les Algonquins sont pratiquement les seuls à vivre en permanence sur le territoire. La colonisation agricole et les mise en exploitation des ressources forestières et minières de l'Abitibi-Témiscamingue se déroulèrent en trois phases sur une période de cent ans, soit de 1850 à 1950. Le mouvement d'occupation du territoire touche d'abord le Témiscamingue et gagne ensuite l'Abitibi. La mise en production de nombreuses mines dans les massifs rocheux séparant les deux pays de colonisation permet ensuite la formation au coeur du territoire d'une zone urbanisée qui va venir souder ensemble le Témiscamingue et l'Abitibi.

Type de document: Livre
Mots-clés libres: histoire; Abitibi-Témiscamingue
Centre: Centre Urbanisation Culture Société
Date de dépôt: 16 nov. 2020 21:09
Dernière modification: 16 nov. 2020 21:09
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/10174

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice