Dépôt numérique
RECHERCHER

Les nouvelles dynamiques intra-métropolitaines de l'emploi favorisent-elles des migrations pendulaires plus « durables »? Le cas de la région métropolitaine de Montréal, 1998-2003

Barbonne, Rémy; Shearmur, Richard; Coffey, William (2008). Les nouvelles dynamiques intra-métropolitaines de l'emploi favorisent-elles des migrations pendulaires plus « durables »? Le cas de la région métropolitaine de Montréal, 1998-2003 Géographie, économie, société , vol. 10 , nº 1. p. 103-120. DOI: 10.3166/ges.10.103-120.

Ce document n'est pas hébergé sur EspaceINRS.

Résumé

Utilisant un découpage extrêmement fin et détaillé des zones d’emplois de la région métropolitaine de Montréal, cette étude vise à mieux cerner l’évolution (1) des distances de navette résidence-travail et (2) des modes de transport associés aux nouvelles dynamiques intra-métropolitaines de l’emploi (Polynucléarisation vs. dispersion). Pour ce faire nous exploitons les données de déplacements pour le travail issues des enquêtes origine-destination de 1998 et 2003 de l’Agence métropolitaine de Transport (AMT) de Montréal. Nos résultats indiquent clairement que, si la polynucléarisation de l’emploi va de pair avec l’adoption de comportements de mobilité moins « durables », l’utilisation d’une classification plus raffinée des zones d’emploi, distinguant notamment entre les noyaux et les franges des principaux pôles d’emploi révèle que cette tendance est largement contrebalancée par les nouvelles formes d’étalement de l’emploi autour de ces pôles auxquelles sont associés des comportements de mobilité plus « durables ».

Type de document: Article
Mots-clés libres: emploi; navette; distance; modes de transport
Centre: Centre Urbanisation Culture Société
Date de dépôt: 13 nov. 2020 15:52
Dernière modification: 13 nov. 2020 15:52
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/10130

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice