Dépôt numérique
RECHERCHER

Pertinence pour le Québec des instruments de reconnaissance des acquis de l’expérience en France, aux États-Unis et au Royaume-Uni

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Lejeune, Michel; Lesemann, Frédéric (2008). Pertinence pour le Québec des instruments de reconnaissance des acquis de l’expérience en France, aux États-Unis et au Royaume-Uni Institut national de la recherche scientifique, Centre Urbanisation Culture Société; Groupe de recherche sur les transformations du travail, des âges et des politiques sociales (TRANSPOL), Montréal.

[img]
Prévisualisation
PDF - Version publiée
Télécharger (703kB) | Prévisualisation

Résumé

À l’image des expériences internationales dans le domaine de l’éducation tout au long de la vie, le modèle québécois comporte un dispositif de reconnaissance des acquis et des compétences ainsi qu’un dispositif sectoriel de qualification de la main-d’œuvre, qui témoignent de l’importance des apprentissages non formels et informels. L’une des difficultés auxquelles se heurtent les spécialistes de l’éducation tout au long de la vie se rapporte aux instruments de mesure et d’évaluation de l’expérience. De fait, l’évaluation de l’expérience renvoie à des instruments de mesure différents de ceux issus du milieu de l’éducation (épreuve, questionnaire, choix de réponses multiples, etc.). La nature informelle et parfois même non formalisable de l’expérience impose des stratégies d’évaluation qui impliquent le rôle de l’évaluateur (compagnon, jury, témoin…) qui a, par l’expérience et par la pratique, acquis une habileté en matière d’observation et d’évaluation. Cette recherche explore les instruments de reconnaissance des acquis de l’expérience et des compétences. Nous nous référons à trois traditions de la qualification professionnelle : le modèle français, d’inspiration «constructiviste », adopté par la France avec la validation des acquis de l’expérience (VAE); le modèle états-unien, d’inspiration « behavioriste », initié par les États-Unis à travers un dispositif national de qualification auto-réglementé et régulé par le marché; le modèle britannique, notamment celui de l’Angleterre, d’inspiration « fonctionnaliste », articulé à travers le cadre de qualification NVQ. La France, ainsi que le Royaume-Uni, sont caractérisés par une certaine correspondance entre les instruments d’évaluation issus de l’éducation et les instruments propres au milieu de travail. Cette particularité de la qualification alimente quelques débats au sein de la communauté : d’aucuns remettent en cause la pertinence de certains instruments de mesure et d’évaluation en regard de la nature informelle de l’expérience et de son contexte d’action. D’ailleurs l’influence de l’Angleterre, avec son cadre national de qualification (NVQ), semble déterminante. Ce modèle permettrait en effet de cerner différents aspects de l’expérience, à partir de sources multiples (différentes mesures et, ou, plusieurs experts ou observateurs). Cette approche est largement admise aux États-Unis, pour l’évaluation des habiletés de gestion dans les entreprises. Elle fait lentement sa place dans les branches professionnelles en France, sous l’appellation d’«analyse plurimodale». Cette étude propose un tour d’horizon des principaux modèles de la reconnaissance des acquis et des compétences (France, États-Unis et Royaume-Uni). Elle établit une typologie des instruments d’évaluation de l’expérience (possibilités et limites) et procède à une analyse comparative des stratégies de validation adoptées par les différents pays dans le cadre de la reconnaissance des acquis et des compétences. Finalement, elle identifie les pratiques innovantes, ou émergentes.

Type de document: Rapport
Informations complémentaires: Rapport soumis au Programme de subventions à la recherche appliquée (PSRA) Emploi-Québec
Mots-clés libres: reconnaissance des acquis; expérience
Centre: Centre Urbanisation Culture Société
Date de dépôt: 12 nov. 2020 20:13
Dernière modification: 12 nov. 2020 20:13
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/10042

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice