Dépôt numérique
RECHERCHER

Everyday cosmopolitan place making : multiethnic commercial streets in Montreal neighbourhoods.

Radice, Martha (2010). Everyday cosmopolitan place making : multiethnic commercial streets in Montreal neighbourhoods. Thèse. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Doctorat en études urbaines, 462 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (11MB) | Prévisualisation

Résumé

La création des lieux cosmopolites au quotidien : les rues commerçantes multiethniques de quartier à Montréal Bien que les villes des pays d'immigration se caractérisent entre autres par leur diversité ethnique marquée, la recherche sur la ville multiethnique a tendance à l'aborder par le biais des groupes ethniques ou des quartiers particuliers. Cette thèse porte plutôt sur les relations sociales entre des personnes d'origines sociales et ethniques diverses à une autre échelle, celle de la rue commerçante de quartier multiethnique. Plus particulièrement, nous traitons des processus d'ouverture ou de fermeture à l'Autre qui pourraient rendre de tels lieux proprement « cosmopolites ». En puisant dans un travail de terrain ethnographique mené dans quatre rues multiethniques de quartier montréalais, nous explorons les façons dont divers acteurs – commerçants, travailleurs, résidants, visiteurs, fonctionnaires municipaux, anciens et nouveaux-venus – interagissent entre eux et avec la rue en tant que lieu. Dans chaque rue, des gens connus ou étrangers les uns aux autres interagissent de manière proche ou distante, remarquable ou non, générant ainsi des formes très variées de sociabilité publique. La mobilisation de l'ethnicité est également variée, de sorte que parfois elle agit comme lubrifiant des relations sociales, notamment dans les échanges associés aux « commerces ethniques », parfois comme irritant, quand par exemple les tensions associées à d'autres différences sont « ethnicisées ». Chaque rue constitue un lieu en soi, créé autant par des usages organiques que par des aménagements programmés, dont à l'occasion des stratégies de promotion. De notre analyse du jeu de similarité et d'altérité dans ces rues se dégage une variété de figures cosmopolites et paroissiales. Chaque rue génère aussi sa propre forme de cosmopolitisme, aussi imparfaite ou inégale soit-elle. La thèse contribue alors à la recherche empirique sur le cosmopolitisme tel qu'il existe dans des espaces urbains de la vie quotidienne ======= Although ethnic diversity is a defining feature of immigrant-receiving cities of the global North, much research on the multiethnic city focuses on either single ethnic groups or particular neighbourhoods. In contrast, this thesis investigates social relations between people from many social and ethnic backgrounds at a different scale of place: the multiethnic neighbourhood commercial street. In particular, it explores how such places become 'cosmopolitan' through practices that involve being open – or closed – to 'the Other'. It draws on ethnographic fieldwork in four streets in Montréal in order to examine how diverse actors – merchants, workers, residents, visitors, municipal officers, newcomers and old-timers – interact with each other and engage with each street as a place. It finds that the streets are sites of richly varied forms of public sociability, as unknown and familiar people interact in public in close and distant, remarkable and unremarkable ways. Ethnicity is mobilized in ways that can lubricate social relations, especially in exchanges within 'ethnic' businesses, or irritate them, as when tensions relating to other kinds of differences are ethnicized. Each street constitutes an identifiable place as a whole, the product of both planned and unplanned place making, which sometimes includes place marketing. A range of cosmopolitan and parochial figures emerges from analysis of the interplay of similarity and difference among people on these streets. Each street fosters its own kind of cosmopolitanism, uneven or imperfect as it may be. The thesis thus contributes to empirical research into cosmopolitanism as it actually exists in everyday urban spaces.

Type de document: Thèse
Directeur de mémoire/thèse: Germain, Annick
Co-directeurs de mémoire/thèse: Rose, Damaris
Mots-clés libres: Cosmopolitisme; ethnicité; sociabilité; création des lieux; ville multiethnique; rue; Montréal; relation sociale; relation interethnique; commerce; quartier; espace urbain; vie quotidienne ===== Cosmopolitanism; ethnicity; sociability; place making; multiethnic city; street.
Centre: Centre Urbanisation Culture Société
Date de dépôt: 22 juin 2012 13:00
Dernière modification: 17 juill. 2015 18:46
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/99

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice