Dépôt numérique
RECHERCHER

Les ajustements de la vie professionnelle des Canadiennes en fonction de leur vie familiale.

Pacaut, Philippe (2010). Les ajustements de la vie professionnelle des Canadiennes en fonction de leur vie familiale. Thèse. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Doctorat en démographie, 186 p.

Ce document n'est pas hébergé sur EspaceINRS.

Résumé

Au Canada, la problématique de l'articulation des responsabilités professionnelles et familiales retient l'attention des chercheurs depuis de nombreuses années et s'accompagne de la prise de conscience sociale et politique des difficultés rencontrées par les parents, en particulier par les femmes, à arrimer la vie familiale et la vie professionnelle. Cette thèse de démographie vise à accroître notre compréhension de cette dynamique par l'adoption d'une perspective analytique intégrant systématiquement la dimension temporelle. Plus spécifiquement, l'étude des transformations dans les ajustements de la vie professionnelle des Canadiennes en fonction de leur vie familiale est au coeur de l'analyse. Celle-ci s'appuie sur l'approche biographique et l'utilisation de méthodes d'analyse des transitions appliquées aux données rétrospectives de l'Enquête sociale générale sur la fàmille de 2001 et aux données prospectives de l'Enquête sur la dynamique du travail et du revenu (1993-2003). Les principaux résultats des trois articles formant le corps de la thèse sont les suivants. Nous mettons tout d'abord en évidence la transformation des modèles d'ajustement de la vie professionnelle des femmes durant la deuxième moitié du 20e siècle. Nous montrons la nette différentiation, au fil des générations, dans les trajectoires professionnelles des Canadiennes nées entre 1937 et 1976. En particulier, la place grandissante qu'occupe l'emploi atypique dans les processus d'insertion ou de réinsertion des générations successives sur le marché du travail, de même que l'ampleur croissante de l'instabilité de la vie professionnelle associée àla conjoncture économique, sont révélées. Par ailleurs, la famille demeure pour les Canadiennes un facteur décisif de la discontinuité de la vie professionnelle. Nous observons également des différences importantes à tous ces égards entre les femmes et les hommes. Nous cherchons ensuite à circonscrire la place de la famille dans l'évolution, au fil des générations, des parcours professionnels des Canadiennes en accordant un intérêt particulier au mariage et à la maternité. Dans le cas du mariage, nous observons une nette augmentation au fil des générations de la propension des femmes mariées à entrer ou à retourner rapidement dans le marché du travail. À un point tel qu'au sein des plus jeunes générations, aucune différence significative n'est constatée dans les comportements d'insertion et de réinsertion dans l'emploi des femmes mariées, comparativement aux femmes sans conjoint. Toutefois, le mariage est encore susceptible d'accélérer le rythme d'interruption de l'activité professionnelle auprès des femmes des générations plus récentes. L'effet de la maternité sur les principales étapes du déroulement de la vie professionnelle des femmes est également loin de demeurer stable au fil des générations. Enfin, nous nous intéressons aux réalités contemporaines des ajustements du parcours professionnel des Canadiennes en fonction de leur parcours familial autour d'un point tournant de leur vie, soit l'arrivée d'un enfant. Nous constatons que les responsabilités familiales et professionnelles des mères sont rapidement. combinées après la naissance d'un enfant durant les années 1990 et le début des années 2000. Nous mettons également en évidence la polarisation nette· du comportement professionnel des mères en fonction notamment de leur situation familiale et des caractéristiques de leur participation au marché du travail avant la naissance de l'enfant. Enfin, les analyses font ressortir que l'effet de certaines variables varie différemment selon que les mères effectuent le retour sur le marché du travail à plein temps ou à temps partiel. Ces résultats illustrent la pertinence de prendre en compte le régime d'emploi dans l'analyse du comportement professionnel des femmes. après l'arrivée d'un enfant, de manière à cerner plus finement les stratégies d'ajustement professionnel que les mères adoptent au fil du temps en fonction de leurs responsabilités professionnelles et familiales ======= The issue of balancing work and family life holds attention of researchers for several years in Canada, accompanied by the social and political awareness of the difficulties met by the parents, women in particular, to manage farnily life and work life. This thesis brings a better understanding of this dynarnic by the adoption of an analytical perspective integrating systematically the temporal dimension. More specifically, the study of the transformations in the adjustments of working life of Canadian women in relation to their family life is the core of the analysis. This one leans on the use of methods of event history analysis applied to the retrospective data on family collected by the 2001 General Social Survey and to the household panel data from the Survey of Labour and Income Dynarnics (1993-2003). The main results of the three articles forming the body of the thesis are the following ones. First, we bring to light the transformations of the models of adjustment of women's work patterns during the second half of the 20th century. We show a clear differentiation in the work histories of generations of women born between 1937 and 1976, particularly the growing place that atypical employment occupies in the processes of entry or return into labour market of the diverse generations, and the increasing place of the instability of labour force participation associated with the economic situation. Besides, the farnily remains a decisive factor in the discontinuity of female work trajectories. We also observe important differences between women and men. Next, we define the place of the farnily in the evolution of employment dynamics over these generations of women born between 1937 and 1976, by giving a particular attention to marri age and motherhood. In the case of marriage, we observed a c1ear increase over the generations of the likelihood of married women to enter and quickly return to the labour market. The increase isobserved to such an extent that among younger generations, there is no significant difference for these work transitions between married and single women. However, marri age still appear to accelerate the pace of work interruption among the younger generations of women. Also, the impact of motherhood on the key phases of a woman's career is far from being stable over generations. Finally, we study the recent adjustments in the work patterns of women according to their family histories around a turning point of their life, namely the birth of a child. We observe that the family and professional responsibilities of mothers are quickly combined after the birth of a child during the 1990s and the beginning of 2000s. We also bring to light the c1ear polarization of the professional behaviour of mothers in particular in relation to their family situation and the characteristics of their participation in the labour market before the birth of the child. Lastly, the analyses show that the effect of certain variables varies according to whether the mothers make a full-time or part-time return into, the labour market. These results illustrate the relevance of taking into account the number of working hours in the anal ysis of women's labour market transitions after the birth of a child, in order to better grasp the strategies of work adaptation that mothers adopt as their professional and family responsibilities evolve.

Type de document: Thèse
Directeur de mémoire/thèse: Le Bourdais, Céline
Co-directeurs de mémoire/thèse: Laplante, Benoît
Informations complémentaires: Thèse par articles
Mots-clés libres: Vie familiale; vie professionnelle; femmes; Canada; analyse des transitions; démographie; analyse des biographies; travail; famille; revenu; ajustement; enquête sociale générale; work; family; women; Canada; event history analysis; demography; longitudinal analysis.
Centre: Centre Urbanisation Culture Société
Date de dépôt: 05 janv. 2015 15:48
Dernière modification: 20 juill. 2015 11:58
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/94

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice