Dépôt numérique
RECHERCHER

La gentrification de La Petite-Patrie. Quelle place et quel pouvoir pour les aînés ?

Lavoie, Jean-Pierre; Rose, Damaris; Burns, Victoria; Covanti, Véronique (2011). La gentrification de La Petite-Patrie. Quelle place et quel pouvoir pour les aînés ? Diversité urbaine , vol. 11 , nº 1. p. 59-80. DOI: 10.7202/1007744ar.

Ce document n'est pas hébergé sur EspaceINRS.

Résumé

Pour les résidents qui vieillissent, le quartier gagne en importance. Dans une dynamique de déprise associée au grand âge, les géographies personnelles diminuent. Les relations sociales tendent alors à se restreindre au quartier qui fournit un sentiment de sécurité. C’est pourquoi les gérontologues favorisent le vieillir chez soi. Toutefois, lorsque le quartier est en plein changement, quelles sont les répercussions sur les résidents âgés ? L’étude présentée s’intéresse aux perceptions des personnes âgées quant à l’évolution du quartier de La Petite-Patrie (Montréal) et les répercussions sur leur vie quotidienne. Ces bouleversements, dont certains sont liés à la gentrification, et la déprise associée au vieillissement semblent se conjuguer pour rendre les personnes âgées de plus en plus invisibles et exclure les plus démunies de l’espace public.

Type de document: Article
Mots-clés libres: personnes âgées; gentrification; quartier; exclusion sociale; déprise
Centre: Centre Urbanisation Culture Société
Date de dépôt: 11 déc. 2019 22:00
Dernière modification: 11 déc. 2019 22:00
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/9152

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice