Dépôt numérique
RECHERCHER

Le mariage, l’union de fait et la santé des conjoints au Québec et en Ontario

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Laplante, Benoît; Flick, Cindy (2010). Le mariage, l’union de fait et la santé des conjoints au Québec et en Ontario Cahiers québécois de démographie , vol. 39 , nº 1. p. 1-26. DOI: 10.7202/045054ar.

[img]
Prévisualisation
PDF - Version publiée
Télécharger (261kB) | Prévisualisation

Résumé

Au Québec, l’union de fait est devenue un cadre normal de la vie conjugale et de la vie familiale au même titre que le mariage alors qu’il n’en va pas de même dans le reste du Canada. Nous cherchons ici à voir si l’union de fait a, au Québec, les effets bénéfiques sur la santé des conjoints que l’on reconnaît généralement au mariage. Nous comparons le Québec à l’Ontario où l’union de fait est moins répandue. Nous estimons l’effet net de la situation conjugale sur six indicateurs de la santé au moyen des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2005. En Ontario, l’union de fait a les effets négatifs qu’on retrouve dans les études menées aux États-Unis. Au Québec, l’union de fait ne se distingue pas du mariage dans certains aspects de la santé, alors qu’elle a des effets bénéfiques ou négatifs sur d’autres. Les auteurs interprètent ces résultats en les reliant à la dynamique particulière de l’union de fait. Ils suggèrent que les études pancanadiennes sur les liens entre la situation conjugale et la santé des conjoints soient faites en s’assurant systématiquement que cette relation a au moins le même signe au Québec et dans le reste du Canada.

Type de document: Article
Mots-clés libres: mariage; union de fait; conjoint
Centre: Centre Urbanisation Culture Société
Date de dépôt: 04 nov. 2019 18:16
Dernière modification: 11 déc. 2019 21:01
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/8899

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice