Dépôt numérique
RECHERCHER

La mixité sociale programmée en milieu résidentiel à l'épreuve des discours critiques internationaux : le cas de Hochelaga à Montréal

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Germain, Annick; Rose, Damaris (2010). La mixité sociale programmée en milieu résidentiel à l'épreuve des discours critiques internationaux : le cas de Hochelaga à Montréal Lien social et politiques , nº 63. p. 15-26. DOI: 10.7202/044146ar.

[img]
Prévisualisation
PDF - Version publiée
Télécharger (221kB) | Prévisualisation

Résumé

Le discours sur la mixité sociale programmée en milieu résidentiel a refait surface, notamment dans les programmes de revitalisation de quartiers anciens à forte concentration de pauvreté. En se basant sur une étude des discours des divers intervenants ayant contribué à la réalisation du projet Lavo dans le quartier Hochelaga à Montréal, dans le cadre d’une recherche comparative internationale sur les discours sur la mixité sociale, les multiples significations de la mixité sociale sont explorées plus particulièrement à Montréal. Compromis immobilier pragmatique typique d’un contexte de gouvernance néolibérale, reposant de plus en plus sur les acteurs communautaires et privés, la mixité sociale induite par une petite dose de gentrification fait partie d’une lutte contre la ghettoïsation mais est rarement présentée, à la différence de ce qui se dit ailleurs, comme une opportunité pour consolider la cohésion sociale.

Type de document: Article
Mots-clés libres: mixité sociale
Centre: Centre Urbanisation Culture Société
Date de dépôt: 11 déc. 2019 20:53
Dernière modification: 11 déc. 2019 20:53
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/8845

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice