Dépôt numérique
RECHERCHER

Caractérisation et traitement anaérobie du lixviat d'un lieu d'enfouissement sanitaire

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Frigon, Jean-Claude (1992). Caractérisation et traitement anaérobie du lixviat d'un lieu d'enfouissement sanitaire Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut National de la Recherche Scientifique, Maitrise en microbiologie appliquée, 200 p.

[img]
Prévisualisation
PDF - Version acceptée
Télécharger (55MB) | Prévisualisation

Résumé

Un liquide hautement pollué, appelé lixiviat, s'échappe des lieux d'enfouissement sanitaire. Le lixiviat est soumis à des normes du Ministère de l'Environnement du Québec. La caractérisation du lixiviat du site ArgenteuilDeux- Montagnes a révélé qu'il contenait des concentrations supérieures aux normes pour plusieurs paramètres. L'évaluation de la performance du traitement en place sur le site Argenteuil-Deux-Montagnes a montré que celui-ci était efficace mais insuffisant pour que toutes les normes soient respectées. La traitabilité du lixiviat en aérobiose et en anaérobiose a été démontrée à l'aide de méthodes standards.

Le traitement du lixiviat dans un réacteur anaérobie à film fixe a été étudié en laboratoire pour une durée de 16 mois à 20-23°C. Il a été montré, en étudiant certains paramètres de cultures importants, que le lixiviat n'avait pas besoin de pré-traitement avant d'être acheminé vers le réacteur. De plus, les microorganismes anaérobies dégradaient le lixiviat même à basse température. La charge organique maximale imposable au réacteur pour obtenir un lixiviat conforme aux normes a été évaluée à 2.1 kg de DCO par m3 de réacteur par jour, ce qui correspond à un temps de rétention de 1.5 jours. De plus, la toxicité du lixiviat était complètement éliminée suite au traitement dans le réacteur.

Des photos ont été prises au microscope électronique à transmission (MET) et à balayage (MES), montrant la grande diversité de microorganismes formant le biofilm. Le nombre de bactéries fermentaires présentes dans le biofilm a été estimé à plus de 4. 6 X 10 7 bactéries par cm2 de support. Les microorganismes fermentaires dominants isolés étaient les suivants: Streptococcus gallinarum, Clostridium subterminale, Citrobacter amalonaticus, Bacteroides capillosus et Eubacterium sp.

Le réacteur anaérobie à film fixe semble doté d'un bon potentiel pour le traitement du lixiviat de sites d'enfouissement car il le rend conforme aux normes de rejet en plus d'éliminer sa toxicité. L'étude du biofilm a permis d'identifier une variété de microorganismes fermentaires et des travaux additionnels sur ceux-ci permettraient possiblement d'augmenter les performances du biofilm.

Type de document: Thèse Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Bisaillon, Jean-Guy
Co-directeurs de mémoire/thèse: Paquette, Gilles
Mots-clés libres: -
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 22 août 2019 15:16
Dernière modification: 22 août 2019 15:16
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/8555

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice