Dépôt numérique
RECHERCHER

Dégradation des composés phénolés en conditions méthanogènes dans un effluent pétrochimique

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Charest, Annic (1993). Dégradation des composés phénolés en conditions méthanogènes dans un effluent pétrochimique Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut National de la Recherche Scientifique, Maitrise en microbiologie appliquée, 156 p.

[img]
Prévisualisation
PDF - Version publiée
Télécharger (40MB) | Prévisualisation

Résumé

La caractérisation de l'effluent pétrochimique spécifique constituant le lot de référence a révélé qu'il contenait des concentrations supérieures aux normes du Ministère de l'Environnement du Québec pour certains paramètres dont les composés phénolés. Un traitement anaérobie pour réduire la concentration des composés phénolés présents dans l'effluent a été étudié en laboratoire.

Un consortium de bactéries anaérobies capable de transformer certains composés phénolés a été adapté progressivement à l'effluent par repiquages successifs dans des cultures en bouteilles sérologiques (en cuvée) . Il a été démontré que 1 'addition de protéose peptone à 1 'effluent de référence est essentielle pour obtenir la transformation du phénol. Un réacteur anaérobie (continu) à film fixe et à écoulement ascendant a été développé. Après un temps de résidence hydraulique (TRH) de 6 heures pour 1 'effluent de référence, 98 % du phénol et 79 % du o-crésol ont été éliminés. De plus, la toxicité de cet effluent a été diminuée de moitié mais certains contaminants légiférés n'ont pas été affectés par le biofilm. Le réacteur anaérobie a aussi été alimenté avec un effluent spécifique différent du lot de référence contenant une concentration supérieure de composés phénolés et 99 % du phénol a été transformé pour un temps de résidence hydraulique (TRH) de 7,8 heures. L'observation au microscope électronique à transmission des suspensions de microorganismes obtenues du biofilm a démontré que le consortium de bactéries anaérobies n'a pas été modifié par la présence de l'effluent pétrochimique.

Ces résultats démontrent que le consortium de bactéries anaérobies peut être utilisé efficacement pour traiter des effluents pétrochimiques fortement concentrés en phénol.

Type de document: Thèse Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Lépine, François
Co-directeurs de mémoire/thèse: Bisaillon, Jean-Guy
Mots-clés libres: -
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 26 août 2019 20:34
Dernière modification: 26 août 2019 20:34
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/8539

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice