Dépôt numérique
RECHERCHER

Promotion de la diversité culturelle et lutte contre la discrimination : évaluation du projet d'éducation en droits de la personne dans les camps de jour de la ville de Montréal.

Boivin, Marie-Charles (2006). Promotion de la diversité culturelle et lutte contre la discrimination : évaluation du projet d'éducation en droits de la personne dans les camps de jour de la ville de Montréal. Rapport-stage. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en études urbaines, 125 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (9MB) | Prévisualisation

Résumé

Lieux de prédilection pour l'établissement des immigrants, les grandes villes du monde sont de plus en plus caractérisées par la diversité culturelle. L'immigration s'y fait de plus en plus importante, alors que les flux migratoires se diversifient toujours un peu plus. «Principaux foyers de brassage national, ethnique et culturel, les villes deviennent les laboratoires de nouvelles façons de «vivre ensemble».)) (ICART, Jean-Claude, Micheline LABELLE et Rachad ANTONIUS, 2005, p.l). Ce «vivre ensemble)) peut constituer un défi pour les villes puisque les citadins doivent apprendre à côtoyer et à accepter la diversité qui se fait de plus en plus présente, alors que le danger de voir naître des incidents de racisme, de discrimination ou d'inégalité se manifeste encore plus fortement. Comment peut-on apprendre à « vivre ensemble )) ? L'organisation Equitas, Centre international d'éducation aux droits humains, en association avec la Direction des affaires interculturelles de la Ville de Montréal, développe présentement un projet de sensibilisation à la discrimination et à la diversité culturelle en utilisant une approche fondée sur les droits de la personne. Ce projet, qui doit se dérouler dans les camps de jour de la Ville de Montréal et qui touche les animateurs des camps et les enfants qui fréquentent les camps de jour semble constituer l'un des moyens possibles pour parvenir à favoriser des relations interculturelles harmonieuses dans la ville. J'ai été engagée à l'été 2004 pour travailler en tant que stagiaire sur la phase I de ce projet. À l'été 2005, Equitas m'a invitée à nouveau à collaborer au projet pour la réalisation de la phase II. Cette deuxième participation au projet est devenue mon stage de recherche dans le cadre de la maîtrise en études urbaines entreprise à l'INRS/UQAM. Mon mandat de recherche consistait à contribuer à la validation du projet d'éducation en droits de la personne. Il s'agissait de vérifier si le projet pouvait atteindre les buts visés, avant de lancer son implantation à la grandeur de la Ville de Montréal.

Type de document: Rapport-stage
Directeur de mémoire/thèse: Germain, Annick
Mots-clés libres: Éducation interculturelle; éducation en droits de la personne; camps de jour; animateur; enfant; sensibilisation; diversité culturelle; discrimination; relation interethnique; Montréal.
Centre: Centre Urbanisation Culture Société
Date de dépôt: 22 janv. 2013 21:34
Dernière modification: 17 juill. 2015 17:34
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/853

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice