Dépôt numérique
RECHERCHER

Clonage et expression du gène de la mannanase chez streptomyces lividans.

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Arcand, Normand (1992). Clonage et expression du gène de la mannanase chez streptomyces lividans. Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut National de la Recherche Scientifique, Maitrise en microbiologie appliquée, 135 p.

[img]
Prévisualisation
PDF - Version publiée
Télécharger (35MB) | Prévisualisation

Résumé

La présente étude porte sur le clonage et l'expression du gène d'une 8-mannanase de Streptomyces lividans. La mannanase étudiée est une enzyme capable d'hydrolyser les liens 8(1- > 4) du D-mannane. Ce type de mannanase est classé EC 3.2.1.78 [B-1,4-D mannan-mannohydrolase].

L'objectif de la recherche était d'une part, de cloner le gène de la 8-mannanase, en faire la cartographie, le sousclonage et vérifier l'homologie entre les clones positifs. Ainsi le gène d'une 8-mannanase a été cloné de façon homologue à partir d'une banque génomique de s. lividans comprenant 25,000 clones. Le criblage des clones s'est effectué sur un milieu solide contenant du galactomannane et l'hydrolyse de ce substrat permettait la détection des clones positifs. À partir des trois clones positifs identifiés, la technique du sous-clonage a permis la localisation du gène codant pour la 8-mannanase, au ni veau de chaque insertion. Un de ces clones produisait environ soixante fois plus de mannanase que la souche sauvage S. lividans 1326.

D'autre part, l'objectif de la recherche était de produire l'enzyme par fermentation et ensuite de la purifier et caractériser.

À partir de la B-mannanase purifiée, la caractérisation de cette enzyme s'est effectuée dans le but de déterminer les conditions optimales de température, pH et temps d'incubation. Ensuite, l'étude de la stabilité de la mannanase à différentes températures, et la détermination du Km et Vmax ont complété cette section. Le gène codant pour la B-mannanase a été séquencé et l'analyse de la séquence en acides aminés de l'extrémité NH2-terminale de l'enzyme purifiée a fourni l'information concernant le cadre de lecture du gène. Les anticorps anti-mannanasique ont été produits et serviront comme outils d'analyse en biologie moléculaire.

Type de document: Thèse Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Kluepfel, Dieter
Mots-clés libres: -
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 26 août 2019 20:49
Dernière modification: 26 août 2019 20:49
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/8528

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice