Dépôt numérique
RECHERCHER

L'emploi courant de la cuti-bcg pour la selection d)ts sujets aptes a la vaccination contre la tuberculose

Frappier, Armand; Guy, Roland; Desjardins, Roger; Roy, Octave; Painchaud, Charles (1955). L'emploi courant de la cuti-bcg pour la selection d)ts sujets aptes a la vaccination contre la tuberculose Revue d'hygiène et de médecine sociale , vol. 3 , nº 2. p. 95-110.

Ce document n'est pas hébergé sur EspaceINRS.

Résumé

Les auteurs ont poursuivi de nouvelles observations sur la recherche de l'allergie au moyen de la Cuti-BCG, épreuve bacillaire par sacrification mise au point par FAPPIER et GUy et employée couramment au Canada depuis 1948 pour le dépistage allergique préalable à la vaccination.

Ils concluent a) que, chez les sujets naturellement allergiques, il existe un parallélisme étroit entre le degré de sensibilité à la tuberculine et celui de l'intensité des réactions à la Culti-BCG;

b) que la fréquence du dépassement de l'allergie bacillaire sur l'allergie tuberculinique est inversement proportionnelle au degré d'infection du milieu;

c) que la concentration bacillaire optima est de 20mg/cm3 pour le BCG vivant et de 50 mg/cm3 pour le BCG chauffé à 60 degré Celsius, le seul qui soit maintenant employé;

d) que la durée d'évolution des réactions positives chez le sujet allergique est en général en rapport avec l'importance de ces dernières; que l'évolution des réactions au BCG chauffé est plus rapide et plus atténuée que celle des réactions au BCG vivant;

e) que la Cuti-BCG aux bacilles chauffés (50 mg/cm3) ne produit une allergie tuberculinique (plutôt faible) que dans 10% des cas et que cette allergie disparaît en quelques mois;

f) que la Cuti-BCG aux bacilles chauffés (50 mg/cm3) produit aussi une allergie infratuberculinique dans 14% des cas`;

g) que la Cuti-BCG au BCG vivant (20 mg/cm3) pratiquée chez les tuberculeux n'active pas l'évolution de la tuberculose;

h) que, chez les sujets antérieurement vaccinés par le BGC, le parallélisme entre l'intensité des réactions à l'épreuve bacillaire et à l'épreuve tuberculinique est semblable à celui qu'on a constaté chez les sujets naturellement allergique;

i) que l'emploi de resuspension de BCG chauffé et lyophilisé pour la Cuti-BCG donne un nombre moindre de réactions positives et des réactions de moindre intensité que celui de la suspension original de BCG liquide chauffé;

i) que, en 24 heures, pour toutes fins pratiques, et grâce aux avantages de la Cuti-BCG, il est maintenant possible de dépister l'état allergique et de pratiquer la vaccination au BCG, si indiqué.

Type de document: Article
Informations complémentaires: Recueil de tiré-à-part de la bibliothèque: A0096
Mots-clés libres: 09-0244874; cuti-bcg; emploi; tuberculose; vaccination
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 21 nov. 2019 16:19
Dernière modification: 21 nov. 2019 16:19
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/8312

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice