Dépôt numérique
RECHERCHER

L'expérience d’un agent d’interface dans un milieu de défense et de promotion des droits humains : un savoir agir doublé d’un pouvoir d’agir.

Daris, Josée (2012). L'expérience d’un agent d’interface dans un milieu de défense et de promotion des droits humains : un savoir agir doublé d’un pouvoir d’agir. Essai. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en pratiques de recherche et action publique, 103 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (12MB) | Prévisualisation

Résumé

Cet essai a comme objectif de présenter une expérience en mobilisation des connaissances dans le cadre de la maîtrise professionnelle en pratiques de recherche et action publique (PRAP) à l’Institut national de la recherche scientifique – Centre Urbanisation, Culture et Société (INRS-UCS). Il s’agit d’une expérience de stage vécue au sein de la Ligue des droits et libertés, section de Québec (LDL-QC). Réalisé en partenariat avec la LDL-QC, ce projet s’inscrit dans un contexte de co-construction de connaissances, de savoirs et savoir-faire. J’ai ainsi expérimenté le rôle d’agent d’interface et cet essai expose les réflexions suscitées par ce stage. Le mandat du stage était de répondre aux besoins de la LDL-QC quant au manque d’information sur l’état de la situation des réfugiés présents dans la ville de Québec sous l’angle des droits humains. Les objectifs du projet étaient, premièrement, de tracer un portrait général des réfugiés et, plus spécifiquement, de ceux qui sont établis dans la ville de Québec. Ensuite, il s’agissait de créer des outils de mobilisation, soit des fiches synthèses, sur des thèmes d’analyse préalablement identifiés avec la LDL-QC. Enfin, il était convenu de participer à des activités de transfert de connaissances en milieu de pratique (émission de radio et soirée d’information) et en milieu scientifique (colloques scientifiques du CEETUM et de la CRIEC) afin de diffuser les résultats de cette recherche sociale. Ce document décrit, d’abord, le projet dans son ensemble (chapitre 1) et, ensuite, les activités de transfert de connaissances en milieu de pratique et en milieu scientifique (chapitre 2). Il propose également un bilan critique du stage, de ses réussites, de ses lacunes et de ses retombées (chapitre 3). Enfin, il présente, au regard de ce stage, une réflexion critique et analytique sur la mobilisation des connaissances et sur le métier d’agent d’interface (chapitre 4).

Type de document: Thèse Essai
Directeur de mémoire/thèse: Lucier, Pierre
Mots-clés libres: Recherche; social; mobilisation; connaissance; stage; ligue; droit; liberté; Québec; état; situation; refugié; ville; activité; transfert; bilan; étude de cas; agent; interface.
Centre: Centre Urbanisation Culture Société
Date de dépôt: 17 janv. 2013 16:58
Dernière modification: 17 juill. 2015 17:52
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/810

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice