Dépôt numérique
RECHERCHER

Étude de l’altération de l’interface réticulo-mitochondriale par les flavivirus

Freppel, Wesley; Anton, Anaïs; Mazeaud, Clément; Chatel-Chaix, Laurent . Étude de l’altération de l’interface réticulo-mitochondriale par les flavivirus In: Congrès Armand-Frappier 2017 (10e édition), 9-11 novembre 2017, Orford (Québec).

Ce document n'est pas hébergé sur EspaceINRS.

Résumé

Les infections par les flavivirus tels que les virus de la dengue (VDEN) et Zika (VZIK), constituent un enjeu de santé publique majeur dans le monde surtout en l’absence actuelle de traitements antiviraux. Ceci est en partie dû à notre compréhension très modeste des mécanismes moléculaires régissant le cycle réplicatif des flavivirus.

Suite à leur entrée dans la cellule, ces flavivirus remodèlent les organelles membranaires cytoplasmiques et induisent la biogenèse des usines de réplication virale à partir du réticulum endoplasmique (RE). Par ailleurs, nous avons récemment démontré que la protéine virale NS4B induit une élongation drastique des mitochondries, lesquelles font des contacts avec les usines de réplication et ce, de manière provirale. Ceci est accompagné d’une altération massive des contacts entre le RE et les mitochondries, appelés MAMs, résultant en une atténuation de la signalisation précoce de l’immunité innée.

Ce projet vise à mieux comprendre les mécanismes moléculaires régissant le contrôle morphologique et fonctionnel du compartiment réticulo-mitochondrial par le VDEN et le VZIK notamment au niveau de leur réplication virale et de l’immunité innée.

Tout d’abord, nous analyserons l’influence des protéines NS4B du VDEN et VZIK exprimées seules sur l’intégrité des MAMs. Nous identifierons ensuite les déterminants conservés de NS4B importants dans ce processus ainsi que sur l’élongation des mitochondries. Dans un deuxième temps, nous évaluerons comment l’infection par VDEN et VZIK interfère avec les différentes composantes de la voie de signalisation de l’immunité innée. Finalement, nous étudierons l’impact de la modulation de la quantité de MAM sur la réplication virale et la réponse immunitaire innée.

Ces études permettront de mieux comprendre comment les flavivirus parasitent des machineries cellulaires et/ou des organites afin d’établir un environnement cytoplasmique favorable à la réplication. Ces nouveaux modes de contrôle du cycle viral pourraient ultimement représenter de nouvelles cibles thérapeutiques contre ces pathogènes.

Type de document: Document issu d'une conférence ou d'un atelier
Mots-clés libres: -
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 18 mars 2019 16:00
Dernière modification: 18 mars 2019 16:01
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/7942

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice