Dépôt numérique
RECHERCHER

Levé de résistivité électrique et d’imagerie tomographique de la vallée de St-Damase (Qc): Propriété Cap-Chat - Rimouski: secteur de Saint-Damase.

Richer-Laflèche, Marc (2013). Levé de résistivité électrique et d’imagerie tomographique de la vallée de St-Damase (Qc): Propriété Cap-Chat - Rimouski: secteur de Saint-Damase. Ministère des Ressources naturelles et de la Faune du Québec, Québec.

Ce document n'est pas hébergé sur EspaceINRS.

Résumé

Ce rapport présente les résultats d'un levé de résistivité électrique réalisé en mode d'imagerie tomographique. Le levé a été réalisé dans le secteur St-Damase de la propriété Cap-Chat-Rimouski d'Orbite Aluminae. Ce levé, effectué en 2013, compte 10 lignes plurikilométriques qui recoupent la vallée agricole située au nord des collines Chic-Chocs. Le levé, réalisé à l'aide du système Terrameter-LS (ABEM, Suède), a été effectué en mode dipôle-dipôle à l'aide d'un système de câbles de 1600m déployé en mode roll-along. Le filtrage, l'inversion des données et l'imagerie tomographique ont été réalisés à l'aide des logiciels ZondRes2D et Res2dinv. En plus de ce levé, l'INRS a effectué un levé audiomagnétotellurique (AMT) de forte pénétration verticale afin de préciser la géologie et les structures profondes de la région. L'imagerie tomographique représentée en sections ou en plans est compatible avec une géologie de roches sédimentaires affectée par des chevauchements et plissements. Les roches de la Formation de St-Damase, constituées de grès et conglomérats résistifs, qui affleurent au nord du chemin du rang 9 sont facilement identifiables sur les sections et plans et marquent généralement la fin des sections (vers le nord-ouest). Selon les données AMT, l'unité résistive serait sub-affleurante au nord du chemin du rang 9 et serait présente de l'autre côté de la vallée (sud) à environ 600-700m de profondeur sous les collines ChicChocs. Cette unité serait surmontée structuralement par une nappe de roches électriquement conductrices suggérant la présence de la Formation de l'Orignial qui est l'hôte des argilites alumineuses recherchées par Orbite Aluminae. Cette unité remonte près de la surface dans le secteur du chemin du rang 9 et s'enfonce de plusieurs centaines de mètre dans la partie centrale de la Vallée. Pour des raisons structurales, cette unité semble remonter près de la surface du côté sud de la Vallée ce qui expliquerait sa présence en affleurement. Dans l'ensemble, les domaines de plus faibles valeurs de résistivité électriques ont été observées dans la partie sud-ouest de la vallée. Ce secteur devrait être priorisé pour l'exploration des argilites alumineuses. La ligne 1 située dans la partie Est de la vallée marque une transition abrupte des valeurs de résistivité électrique. Au sud-ouest de cette ligne, les valeurs sont plus faiblement résistives tandis qu'au nord-est les valeurs sont beaucoup plus résistives. Ce type de transition pourrait s'expliquer par la présence d'une faille et par l'observation de niveaux structuraux juxtaposant des profondeurs variables de part et autre de cette limite. Pour la recherche des argilites alumineuses le domaine sud-ouest devrait être priorisé.

Type de document: Rapport
Informations complémentaires: © Gouvernement du Québec
Mots-clés libres: géologie; Cap-Chat, Gaspésie; St-Damase; imagerie tomographique
Centre: Centre Eau Terre Environnement
Date de dépôt: 29 janv. 2019 21:09
Dernière modification: 29 janv. 2019 21:09
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/7778

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice