Dépôt numérique
RECHERCHER

Le modèle congrégationnel et les rapports à l’espace des immigrants récents dans deux églises évangéliques montréalaises : exploration ethnographique

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Préfontaine-Meunier, Christine (2018). Le modèle congrégationnel et les rapports à l’espace des immigrants récents dans deux églises évangéliques montréalaises : exploration ethnographique Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en études urbaines, 134 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (4MB) | Prévisualisation

Résumé

Certains lieux de culte apparus dans le sillage des vagues d’immigration récentes offrent des ressources précieuses pour les nouveaux arrivants. Leur implantation territoriale diffère de celle des paroisses catholiques jadis fortement ancrées en territoire montréalais. C’est le cas des Églises évangéliques et pentecôtistes qui épousent un modèle congrégationnel basé sur les affinités plutôt qu’une logique de proximité spatiale. Une nouvelle géographie des lieux de culte se met donc en place à Montréal comme dans l’ensemble du Canada, voire en Amérique du Nord. La présente étude explore les rapports à l’espace que développent les croyants immigrants récents à l’occasion de leurs trajets pour se rendre à l’Église, ainsi que la manière dont les pasteurs prennent en compte l’implantation de leur Église dans le projet qu’ils conçoivent pour leur communauté. L’enquête porte sur deux Églises évangéliques situées dans des environnements fort contrastés, soit en périphérie industrielle et au coeur du centre-ville montréalais. Notre exploration est guidée par plusieurs concepts qui sont mobilisés afin de qualifier les représentations de l’espace des croyants. Parmi eux, nommons la connexité, l’étendue indéfinie et infinie ainsi que la succession efficace des activités, nourries par un usage intensif des nouvelles technologies de communication. ===== ABSTRACT ===== Some places of worship that have emerged in the wake of recent waves of immigration provide valuable resources for newcomers. Their territorial location differs from those of Catholic parishes that were once firmly rooted in Montreal. This is the case of Evangelical and Pentecostal churches, which espouse a congregational model based on affinities rather than a logic of proximity. A new geography of places of worship is therefore being created in Montreal, in Canada, and in North America. This study explores spatial relationships developed by recent religious immigrants in their journeys to church, as well as how the location of the church itself is taken into account by pastors when designing the project they wish to provide for their congregation. The investigation focuses on two evangelical churches located in contrasting environments, those being the industrial periphery and the heart of downtown Montreal. Our study is guided by several concepts that are mobilized to qualify newcomers' representations of the urban space, notably connectivity, the indefinite and infinite space, and the effective succession of activities, which is nourished by an intensive use of new communication technologies.

Type de document: Thèse Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Germain, Annick
Mots-clés libres: Église évangélique; immigrant récent; mobilité; motilité; modèle congrégationnel; espace; urbanité; réalité virtuelle; Evangelical Church; recent immigrant; mobility; motility; Congregational spatial model; urbanity; virtual reality
Centre: Centre Urbanisation Culture Société
Date de dépôt: 28 sept. 2018 16:18
Dernière modification: 28 sept. 2018 16:18
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/7616

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice