Dépôt numérique
RECHERCHER

Transfert de connaissances au Plan culturel numérique du Québec : synthèse des mémoires et consultations en vue de l’action gouvernementale 2017-2018

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Rousseau, Andréanne (2018). Transfert de connaissances au Plan culturel numérique du Québec : synthèse des mémoires et consultations en vue de l’action gouvernementale 2017-2018 Essai. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en pratiques de recherche et action publique, 103 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (4MB) | Prévisualisation

Résumé

En 2014, le Ministère de la Culture et des Communications (MCC) a agi en tant que précurseur en mettant en place le premier plan d'action pour favoriser le virage numérique en culture : le Plan culturel numérique du Québec (PCNQ). Alors que le fait numérique prend une place grandissante en culture, l’ensemble du ministère – et plus largement, l’ensemble de l’appareil gouvernemental - est appelé à intégrer cette question dans l’élaboration de ses politiques et orientations. En particulier, le renouvellement de la Politique culturelle du Québec, un des dossiers prioritaires du MCC, a fait du numérique l’une des sept thématiques sur lesquelles axer son actualisation. À travers ce processus, une importante démarche de consultation publique a été enclenchée et plus de 400 mémoires ont été déposés par les acteurs du milieu. Dans ce contexte, une expérience de stage réalisée en 2016 par une étudiante du programme Pratiques de recherche et action publique (PRAP) de l’Institut national de la recherche scientifique (INRS) avait pour objet l’analyse de ces mémoires en vue de l’élaboration stratégique du PCNQ pour les années 2018-2021. L’objectif général était d’accompagner l’équipe du Plan dans l’élaboration des actions à mettre en oeuvre par l’apport de connaissances issues de la recherche. Le présent essai propose de rendre compte de cet exercice en retraçant les grandes étapes ayant composé le processus du transfert de connaissances dans ce contexte précis. Pour ce faire, les trois premiers chapitres détailleront les composantes centrales du stage, soit le cadre dans lequel il s’insère, les principaux résultats de recherche ainsi que les activités de transfert. Les deux derniers chapitres présenteront quant à eux une réflexion critique sur l’expérience acquise comme agent d’interface au Plan culturel numérique du Québec et, plus largement, sur le rôle du transfert et de la mobilisation des connaissances en milieu gouvernemental. ===== ABSTRACT ===== In 2014, the Ministry of Culture and Communications (MCC) acted as a forerunner by implementing the first action plan to promote the digital shift in culture: the Plan culturel numérique du Québec (PCNQ). While the digital phenomenon is becoming increasingly important in culture, the entire ministry - and more broadly, the entire government apparatus - is called upon to integrate this issue into the development of its policies and orientations. In particular, the renewal of the cultural policy of Quebec, one of the priority issues of the MCC, have led to a major public consultation in which digital transformations was one of the main challenge. Through this process, more than 400 briefs have been submitted by stakeholders. In this context, a student from the Research and Public Policy Practices Program (Pratiques de recherche et action publique) of the National Institute for Scientific Research (Institut national de la recherche scientifique) analyzed these memoirs during an internship experience in 2016 in order to work on the setting of the years 2018-2021 of the PCNQ. The general objective was to support the Plan working team by bringing a research-based policy making dynamic in their process. This essay reports this exercise by tracing the key milestones of the knowledge transfer process in this specific context. To that end, the first three chapters will detail the core components of the internship, namely the framework in which it is inserted, the main research results and the transfer activities. The last two chapters will present a critical reflection on the knowledge brokering experience and on the role of knowledge transfer and mobilization in a governmental context.

Type de document: Thèse Essai
Directeur de mémoire/thèse: Roberge, Jonathan
Mots-clés libres: culture numérique; action publique; consultation publique; transfert de connaissances; plan numérique; ministère de la Culture et des Communications; politique culturelle; digital culture; public action; public consultation; knowledge transfer; digital plan; ministry of culture and communications; cultural policy
Centre: Centre Urbanisation Culture Société
Date de dépôt: 31 août 2018 15:47
Dernière modification: 31 août 2018 15:47
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/7579

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice