Dépôt numérique
RECHERCHER

Conception d'un modèle de co-culture de cellules luminales épithéliales MCF-12A et de cellules myoépithéliales HS 578BST représentatif d'un acinus de la glande mammaire in vitro

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Weber-Ouellette, Anne (2018). Conception d'un modèle de co-culture de cellules luminales épithéliales MCF-12A et de cellules myoépithéliales HS 578BST représentatif d'un acinus de la glande mammaire in vitro Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en science, 110 p.

[img]
Prévisualisation
PDF - Version publiée
Télécharger (54MB) | Prévisualisation

Résumé

La glande mammaire est composée d’un épithélium bicouche ramifié qui consiste en une couche interne de cellules luminales polarisées, bordées par une couche externe de cellules basales, principalement des cellules myoépithéliales. L’épithélium est séparé du stroma de la glande mammaire par une membrane basale. Tout au long du développement de l’épithélium, la prolifération et la différenciation requièrent une étroite régulation entre ces deux couches par l’intermédiaire des jonction intercellulaires. L’étude de ces interactions in vitro nécessite la conception d’un modèle tridimensionnel (3D) hétérotypique de la glande mammaire. L’objectif de cette étude était de concevoir un modèle reproductible et physiologiquement pertinent de l’unité fonctionnel, l’acinus bicouche, de glande mammaire in vitro 3D. Nos résultats proviennent de la co-culture, pendant quatorze jours, des lignées cellulaires luminales MCF-12A et myoépithéliales Hs 578Bst non-tumorigéniques dans le Matrigel® – un extrait de membrane basale riche en laminine. Différentes conditions de culture ont été essayées, dont le ratio cellulaire, la concentration du Matrigel® et le milieu de culture. Ces acini bicouches ont été caractérisés par microscopie confocale à l’aide de marqueurs épithéliaux et myoépithéliaux et par cryosection. Nos résultats démontrent qu’il est possible de reproduire des acini bicouches in vitro. Ces acini in vitro permettront de comprendre le rôle des interactions intercellulaires dans le développement normal de la glande mammaire. De plus, ils révéleront comment leur perturbation peut induire un phénotype cancéreux.

Type de document: Thèse Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Plante, Isabelle
Mots-clés libres: glande mammaire; co-culture; Matrigel; MCF-12A; Hs 578Bst; acinus bicouche; jonctions
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 02 sept. 2018 20:37
Dernière modification: 02 sept. 2018 20:37
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/7574

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice