Dépôt numérique
RECHERCHER

Effets des rayonnements tonisants gamma sur la qualité biochimique et microbiologique du porc et des fèves (Vigna unguiculata)

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Dogbevi, Maximin Koffi (1994). Effets des rayonnements tonisants gamma sur la qualité biochimique et microbiologique du porc et des fèves (Vigna unguiculata) Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en microbiologie appliquée, 181 p.

[img]
Prévisualisation
PDF - Version publiée
Télécharger (45MB) | Prévisualisation

Résumé

Les effets des rayonnements ionisants sur la fonctionnalité des protéines et la qualité microbiologique du porc et des fèves ont été étudiés.

La viande de porc et les fèves ont été irradiées à des doses de 2, 4 et 8 kGy aux débit de doses de 4.4 et 38.1 kGyfh. Les échantillons non irradiés ont servi de contrôle. Une étude sur la fonctionnalité des protéines extraites a été effectuée à l'aide d 'analyses de désamidation, désulfuration, d'hydrophobicité et de solubilité. Les résultats de ces analyses ont démontré une augmentation du dégré de désamidation en fonction de la dose d'irradiation et qui est plus importante chez le porc par rapport aux fèves; de même les traitements à un débit de doses de 38.1kGy /h ont provoqué une désamidation supérieure par rapport aux traitements à 4.4 kGyfh.

On note qu'à l'exception des groupements sulfydriles SH disponibles les autres propriétés fonctionnelles sont peu affectées par l'irradiaton quelque soit le type de protéines. Ces résultats pourraient s'expliquer par la faiblesse des doses et débits de doses utilisées et par la réversibilité de la structure des protéines et des réactions des protéines au cours des mesures. L'irradiation du porc et des fèves a montré toutefois qu'à faible débit de doses pour le porc et à fort débit de doses pour les fèves, on a une diminution de la quantité des SH disponibles.

Le dénombrement des microorganismes a été effectué sur des échantillons de porc irradié aux doses de 1, 3 kGy puis entreposé à 4°C, et sur des échantillons de fèves irradiées aux doses de 1. 5 , 3 kGy puis entreposées à 30°C à 85% d'humidité relative; et les résultats furent comparés aux comptes microbiens obtenus des échantillons témoins. Les traitements à l'irradiation ont été procédés à 20 kGyfh. Les résultats de ces analyses ont démontré une réduction de la flore de bactéries psychotrophes, mésophiles et Pseudomonas chez le porc, et de la flore de moisissures chez les fèves; en plus d'une augmentation importante de leur durée d'entreposage en fonction de la dose utilisée.

Type de document: Thèse Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Lacroix, Monique
Co-directeurs de mémoire/thèse: Gagnon, Marcel
Mots-clés libres: -
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 08 sept. 2018 21:55
Dernière modification: 08 sept. 2018 21:55
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/7561

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice