Dépôt numérique
RECHERCHER

Complexes de Ru(II) et Ru(III) comprenant des inhibiteurs de l’aromatase pour la thérapie du cancer du sein

Golbaghi, Golara; Haghdoost, Mohammad Mehdi; Castonguay, Annie . Complexes de Ru(II) et Ru(III) comprenant des inhibiteurs de l’aromatase pour la thérapie du cancer du sein In: Congrès Armand-Frappier 2017 (10e édition), 9-11 novembre 2017, Orford (Québec).

Ce document n'est pas hébergé sur EspaceINRS.

Résumé

En comparaison à la monothérapie, l’administration d’une combinaison de médicaments peut mener au développement de traitements plus efficaces et de plus courte durée, réduisant ainsi les effets secondaires chez les patients atteints du cancer [1]. Le design de complexes métalliques pour lesquels toutes les composantes (métal(s), ligand(s) et/ou contre-ions) ont été choisies pour accompli une fonction biologique ou pour générer une molécule ayant des propriétés spécifiques [2] sont d’un intérêt particulier. Plusieurs efforts ont récemment été déployés pour le design de composés à base de ruthenium pouvant réduire les nombreux problèmes associés à l’utilisation d’agents thérapeutiques à base de platine. Il fut démontré que certains complexes de ruthenium induisent moins d’effets secondaires que les composés à base de platine étant donné leur sélectivité accrue [3], tandis que certains sont actifs contre certaines cellules cancéreuses ayant développé une résistance aux composés de platine, étant donné leurs modes d’action distincts et variés.

Nous avons récemment développé une nouvelle famille de complexes de ruthenium (II) et de ruthenium (III) incluant des inhibiteurs de l’aromatase dans leur structure (Anastrozole et Letrozole). Les inhibiteurs de l’aromatase sont bien connus et couramment utilisés pour le traitement de certains cancers hormonaux (ER+) chez les femmes ménopausées. Ils inhibent la croissance des cellules cancéreuses ER+ en bloquant l’activité de l’aromatase, l’enzyme responsable pour la conversion des androgènes en estrogènes [4]. Au cours de cette présentation, nous décrirons la stratégie synthétique adoptée afin d’obtenir des complexes de ruthenium multitâches, leur caractérisation, de même que l’évaluation de leur activité biologique chez certaines cellules cancéreuses.

Type de document: Document issu d'une conférence ou d'un atelier
Informations complémentaires: Affiche scientifique no 38
Mots-clés libres: -
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 18 mars 2019 15:07
Dernière modification: 18 mars 2019 15:07
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/7518

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice