Dépôt numérique
RECHERCHER

L'aménagement des lieux de culte minoritaires dans la région montréalaise : transactions sociales et enjeux urbains.

Gagnon, Julie Élisabeth (2005). L'aménagement des lieux de culte minoritaires dans la région montréalaise : transactions sociales et enjeux urbains. Thèse. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Doctorat en études urbaines, 316 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (4MB) | Prévisualisation

Résumé

Cette recherche de nature exploratoire porte sur l’aménagement des lieux de culte par des groupes ethnoreligieux minoritaires dans la région montréalaise. Parce qu’elle implique divers acteurs sociaux aux origines et aux pratiques culturelles contrastantes, cette démarche d’aménagement se présente comme une situation particulière de cohabitation interethnique. Partant de l’observation que ces aménagements suscitent parfois des réactions, voire de la résistance dans leurs milieux locaux, nous avons cherché à identifier les acteurs sociaux et les enjeux impliqués dans ces controverses. Nous avons donc analysé dans le cadre de cette recherche quatre cas de controverse au sujet de l’aménagement de lieux ce culte dans des milieux différents et impliquant des communautés ethnoreligieuses dont le rapport à l’espace est contrasté : deux cas portent ainsi sur des communautés dont le mode de structuration communautaire est fortement territorialisé (communautés juives hassidiques), et deux autres sur des communautés qui fonctionnement plutôt sur le modèle du réseau (musulmanes sunnites). Notre approche théorique et méthodologique étant multidisciplinaire, nous avons utilisé une combinaison de méthodes qualitatives (entretiens semi-directifs, relevés sur le terrain, cartographie, revues de presse, etc.) afin de situer ces cas de controverse dans leurs contextes municipaux et sociaux particuliers. Le choix de la notion de transaction sociale comme outil d’analyse nous a permis de saisir la manière dont se construisent les interactions entre les acteurs sociaux autour de ces controverses d’aménagement afin d’en dégager les principaux enjeux. Ces enjeux se sont avérés de différentes nature : si certains cas de controverse impliquent des enjeux essentiellement urbains, d’autres combinent des enjeux de cohabitation et des enjeux symboliques. Nos principaux résultats concernent la variété des enjeux que soulève l’aménagement des lieux de culte, de même que l’importance des dynamiques locales dans le développement et le dénouement éventuel de ces conflits d’aménagement. Ces dynamiques locales renvoient particulièrement aux contextes municipaux, de même qu’aux rapports de cohabitation entre groupes de population aux origines et pratiques culturelles contrastées à l’échelle de la vie quotidienne. Nos résultants suggèrent aussi que les modes de territorialisation des communautés ethnoreligieuses ont un rôle à jouer dans la manière dont se construisent les rapports entre les acteurs sociaux impliqués dans nos cas de controverse. __________________________

Type de document: Thèse
Directeur de mémoire/thèse: Germain, Annick
Mots-clés libres: Aaménagement; lieu; culte; église; minorité; groupe; ethnicité; religion; proximité résidentielle; cohabitation interethnique; mobilité; Montréal; gestion municipale; diversité; transaction sociale; enjeu; espace urbain; ville.
Centre: Centre Urbanisation Culture Société
Date de dépôt: 22 juin 2012 14:24
Dernière modification: 20 juill. 2015 11:47
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/75

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice