Dépôt numérique
RECHERCHER

La reconversion des bains publics montréalais : entre mémoire et projet ?

Duchesneau, Catherine (2011). La reconversion des bains publics montréalais : entre mémoire et projet ? Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en études urbaines, 114 p.

Ce document n'est pas hébergé sur EspaceINRS.

Résumé

Conçus par les plus grands architectes de l'époque, les bains publics montréalais ont été construits à partir de la fin du XIXe siècle par la municipalité pour pallier les problèmes d'hygiène dans les quartiers ouvriers. Jusqu'aux années 1930, vingt-deux bains ont été construits à Montréal. Or, avec l'amélioration des conditions sanitaires, certains de ces équipements de quartier furent détruits tandis que les autres devinrent des équipements récréatifs (piscines publiques). Au début des années 1990, six de ces bains convertis en piscines de quartier furent jugés par la municipalité désuets, dégradés ou non adéquats pour les besoins de la population. Ils furent fermés et vidés de leur eau, faisant naître du même coup des questionnements concernant leur avenir. Ce sont cinq de ces bains, l'un d'entre eux ayant été détruit, qui sont étudiés dans ce mémoire. La reconstitution des histoires de reconversion, au moyen d'entretiens et de recherches documentaires, a fait ressortir les significations engagées par les acteurs dans les projets de reconversion et débouche sur une analyse de la mémoire des lieux rappelée, évoquée ou enfouie dans ces projets. Les bains publics montréalais reconvertis en viendront à être compris comme des objets patrimoniaux par lesquels la mémoire des bains est réactivée dans le présent et perpétuée par des projets, principalement culturels et locaux. Dans le chapitre 1, lequel retrace l'itinéraire de ma recherche, seront présentés mes questionnements, mon approche méthodologique - ïnductive et exploratoire - et les réflexions théoriques survenues au moment de l'analyse. J'exposerai ensuite l'histoire des bains publics montréalais, de leur construction à aujourd'hui (chapitre 2), pour en venir aux histoires de reconversion des cinq bains à l'étude (chapitre 3). Le chapitre d'analyse consistera enfin à interpréter les éléments (rappelés, évoqués ou enfouis) relatifs à la mémoire des bains dans les projets de reconversion, ainsi qu'à montrer la tension entre les deux pôles de la temporalité que sont la mémoire urbaine et le projet urbain (chapitre 4) ===== Conceived by the renowned architects of the age, Montreal's public baths were built by the City of Montreal at the end of the 19th century, with the aim of remediating sanitary issues among working class neighbourhoods. Until the 1930s, a total of 22 public baths were built in Montreal. Nevertheless, with the improvement of sanitary conditions in the neighbourhoods, some of these local baths were destroyed while others were converted into recreational facilities (public indoor pools). At the beginning of the 1990s, 6 of these converted baths were considered obsolete, outdated and inadequate for the population's present-day needs. These pools were therefore drained and closed, which introduced the question of what should be done with these facilities. This master's thesis will focus on the re-conversion of the 5 remaining converted baths (one of them was recently torn down). Through interviews and documentary research, the stories of these baths were recreated. This allowed me to recognize that actors implicated in the re-conversion projects had different perceptions on the baths' significance, which lead me to analyze the recalled, evoked and buried sense of memory of place within these projects. ln this sense, Montreal's re-converted public baths are considered as objects of cultural heritage through which the memory of the public baths is reactivated in the present, and perpetuated largely by cultural and local projects. The first chapter of this thesis, retracing my research path, will introduce my questioning, methodology - both inductive and exploratory - and the theoretical reflections 1 had during the data analysis. The second chapter portrays the history of Montreal's public baths, from their construction to nowadays, while the third chapter will focus on the story of each bath included in this thesis. The analytical chapter (IV) consists of an interpretation of the elements (reca/led, evoked or perpetuated) in relation to the memory of the baths considered within the re-conversions projects. lt aise reveals the tension between two poles of temporality: the memory of the bath and the re-conversion projects.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Germain, Annick
Co-directeurs de mémoire/thèse: Uhl, Magali
Mots-clés libres: Bain public; reconversion; patrimoine; culture; mémoire; projet; Montréal ===== Public baths; reconversion; cultural heritage; culture; memory; project; Montreal.
Centre: Centre Urbanisation Culture Société
Date de dépôt: 10 déc. 2014 19:24
Dernière modification: 17 juill. 2015 16:29
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/70

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice