Dépôt numérique
RECHERCHER

Étude et conception d’antennes directives large bande à base de méta-surfaces.

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Abdelghani, Mohamed Lamine (2017). Étude et conception d’antennes directives large bande à base de méta-surfaces. Thèse. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Doctorat en télécommunications, 112 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (3MB) | Prévisualisation

Résumé

Cette thèse présente de nouvelles techniques à base de méta-surfaces pour la conception des antennes à gain élevé et à large bande. Dans une première contribution, une structure méta-surface a été utilisée comme plan de masse magnétique. Ce plan magnétique forme un réflecteur semi-cylindrique pour une antenne basique de type dipôle. En utilisant une nouvelle technique de compensation de phase, ce réflecteur magnétique permet d’augmenter le gain tout en obtenant un rayonnement sectoriel. Les plans de masse magnétiques planaires ont souvent été utilisés pour les antennes pour augmenter le gain et pour améliorer la bande d’adaptation, cependant ils n’ont jamais été utilisés pour les antennes cylindriques avec un rayonnement sectoriel. Dans une deuxième contribution, une nouvelle antenne Fabry-Pérot hautement directive à double-bande et avec une bande de gain 3-dB élargie est présentée. L’antenne proposée est composée de deux couches de PRS déposées sur un plan de masse métallique. Le coefficient de réflexion des deux couches PRS combine deux caractéristiques de phase : la double bande et la croissance de phase. La première caractéristique permet d’avoir une opération sur deux bandes de fréquences : 2.4 GHz et 5.6 GHz, tandis que la deuxième permet d’augmenter la bande de gain 3-dB. Cette nouvelle antenne offre une solution conjointe de deux problèmes traités précédemment d’une manière séparée. Dans une troisième contribution, une autre antenne Fabry-Pérot entièrement rigide avec une bande de gain 3-dB élargie est présentée. Pour ce faire, nous avons conçu une nouvelle cellule unitaire AMC/PRS à double couche remplie de diélectrique qui vient se poser directement sur le plan de masse métallique de l’antenne excitatrice. La nouvelle cellule possède une réponse de phase de -180 sur une large bande de fréquences permettant ainsi la prolongation de la résonance de l’antenne. De cette façon; une bande de gain 3-dB large a pu être obtenue.

Type de document: Thèse Thèse
Directeur de mémoire/thèse: Denidni, Tayeb A.
Mots-clés libres: méta-surfaces; antennes à gain élevé et à large bande; plan de masse magnétique
Centre: Centre Énergie Matériaux Télécommunications
Date de dépôt: 03 juill. 2018 13:51
Dernière modification: 03 juill. 2018 13:51
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/6947

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice