Dépôt numérique
RECHERCHER

Caractérisations géophysique et géotechnique de la partie profonde de la plage de Ste-Luce-sur-Mer.

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Richer-Laflèche, Marc; Perret, Didier; Ballard, Jean-Marc (2017). Caractérisations géophysique et géotechnique de la partie profonde de la plage de Ste-Luce-sur-Mer. Rapport de recherche (R1739). INRS, Centre Eau Terre Environnement, Québec.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (8MB) | Prévisualisation

Résumé

Cette étude présente les résultats d’un projet de recherche réalisé par l’INRS et mandaté par le MSP du Québec portant sur l’utilisation de méthodes géophysique et géotechnique pour caractériser la partie non visible (profonde) de la plage de Ste-Luce-sur-Mer. Les méthodes utilisées, pour caractériser la plage de l’Anse-aux-Coques, permettent de documenter la variabilité d’épaisseur de la plage actuelle et des sédiments quaternaires argilo-silteux sous-jacents. De plus, la profondeur au socle rocheux a été déterminée avec exactitude en de nombreux endroits. Les résultats montrent une grande variabilité de la profondeur au socle rocheux (de 2,4 à 16,7 m) et donc de l’épaisseur de sédiments marins quaternaires et récents le long du littoral de la plage de Ste-Luce-sur-Mer. La quantité de sédiments est négligeable dans la partie ouest de l’Anse et ce plus particulièrement au sud du Quai de la Pointe-aux-Coques. L’épaisseur maximale de sédiments a été observée dans la partie centrale de la plage de l’Anse-aux-Coques (16,7m). Dans le périmètre des levés, les sédiments de plage (sables, graviers et galets) ont une épaisseur de 1,8 à 3,7m et l’unité argilo-silteuses marine sous-jacente une épaisseur très variable allant de 0 m à l’Ouest à 13 m dans la partie centrale (forage 4). Les résultats de l’étude montrent que l’imagerie tomographique géoélectrique est une méthode fiable et robuste pour caractériser le littoral. Les données sismiques, mesurées par la méthode des ratios spectraux H/V, montrent une forte anticorrélation entre l’épaisseur des sédiments et la fréquence de résonnance mesurée sur la plage. En plus de fournir des indications sur la variabilité d’épaisseur de sédiments, les données de résonnance sismique peuvent être utilisées pour planifier la construction de futures structures de protection contre la mer (normes parasismiques). L’approche géophysique permet une caractérisation d’une vaste superficie du littoral avec un minimum de validation par forage. Ce type de caractérisation est importante pour l’aménagement de la côte, le calcul de bilans sédimentaires, l’identification de zones à risques d’érosion et aussi pour l’élaboration de stratégies pour protéger la côte contre l’érosion et la submersion marine.

Type de document: Rapport
Mots-clés libres: plage de Ste-Luce-sur-Mer; caractérisation géophysique; plage de l'Anse-aux-Coques
Centre: Centre Eau Terre Environnement
Date de dépôt: 27 mars 2018 19:07
Dernière modification: 27 mars 2018 19:07
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/6842

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice