Dépôt numérique
RECHERCHER

Développement et mise à niveau des méthodes de détection des champignons pathogènes des tissus ligneux de la vigne

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Ozaki, Koyomi (2017). Développement et mise à niveau des méthodes de détection des champignons pathogènes des tissus ligneux de la vigne Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en microbiologie appliquée, 150 p.

[img]
Prévisualisation
PDF - Version publiée
Télécharger (5MB) | Prévisualisation

Résumé

Une multitude de champignons induisent des symptômes liés à des maladies du bois sur différentes parties de la plante. Au Québec, de nombreux facteurs, tels que l’implantation de vignes étrangères, contribuent à la propagation des champignons et des maladies dans les vignobles. Actuellement, différentes méthodes de laboratoire sont disponibles pour la détection de ces maladies, mais une actualisation des techniques pour les espèces retrouvées au Canada est nécessaire. Le présent projet a donc comme objectif principal de développer et de mettre au point des méthodes de détection simultanée et rapide des dix champignons associés aux maladies suivantes : l’esca, le pied noir, le black dead arm, l’eutypiose et l’excoriose. Pour ce faire, on a choisi l’approche par qPCR multiplex qui cible, à l’aide des sondes d’hybridation TaqMan®, des marqueurs génomiques de ces agents pathogènes. Dans le cadre de ce projet, deux systèmes duplex et deux systèmes triplex ont été développés pour détecter la présence de dix champignons. Les retombées de ce projet permettront aux différents intervenants de la vigne (agronomes, vignerons) d'avoir accès à une méthodologie de diagnostic fiable et rapide, ce qui se répercutera en une meilleure santé globale des vignobles du Québec.

Abstract

A wide variety of pathogenic fungi that are responsible for grapevine wood diseases can cause several symptoms in different parts of the plant. In Quebec, several factors, such as plantation of new grapevines, may contribute to the propagation of pathogenic fungi and diseases in many vineyards. Currently different laboratory methods are available for the detection of such diseases, but the development of techniques to specifically detect the fungal species present in Canada is now required. The main objective of this project is therefore to develop and to validate laboratory methods to detect rapidly and simultaneously ten pathogenic fungi associated with the following grapevine diseases: esca, black foot, black dead arm, Eutypa dieback, and deadarm disease. In order to achieve this goal, we chose the approach by multiplex qPCR, in which TaqMan® hybridization probes target and bind to different genomic markers of the pathogenic agents., Two duplex reactions and two triplex reactions, to detect these ten fungal species, were developed. This project would allow the vineyard owners and the agronomists to have access to a fast and reliable diagnostic tool, and ultimately it should improve the health of all vineyards in Quebec.

Type de document: Thèse Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Déziel, Eric
Co-directeurs de mémoire/thèse: Guertin, Claude
Mots-clés libres: -
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 07 août 2018 13:37
Dernière modification: 07 août 2018 13:37
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/6758

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice