Dépôt numérique
RECHERCHER

Production de polymère pour emballage biodégradable à base de caséinate de calcium: influence de l'irradiation Gamma, d'agents plastifiants et du calcium.

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Mezgheni, Emna (1996). Production de polymère pour emballage biodégradable à base de caséinate de calcium: influence de l'irradiation Gamma, d'agents plastifiants et du calcium. Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en microbiologie appliquée, 172 p.

[img]
Prévisualisation
PDF - Version publiée
Télécharger (29MB) | Prévisualisation

Résumé

Les emballages constituent un problème environnemental grandissant particulièrement dans les sociétés de consommation. Les contraintes imposées par la gestion et le devenir des déchets d'emballages ont réactivé l'intérêt pour les matériaux biodégradables. Certaines recherches ont permis de développer quelques polymères biodégradables à base de protéines, de lipides et/ou de polysaccharides. La caséine du lait est une protéine abondante, à un prix compétitif par rapport aux films en plastique qui offie certaines caractéristiques prometteuses pour de nouveaux débouchés non conventionnels.

Le premier volet de cette recherche porte sur l'élaboration d'un polymère protéique à base de caséine du lait en utilisant 1' irradiation gamma comme moyen de réticulation. Les propriétés physico-chimiques recherchées du pol)'mère que sont la résistance et l'élasticité ont été optimisées par l'incorporation d'agents plastifiants tels que le propylène glycol et le triéthylène glycol ainsi que du chlorure de calcium. Les réactions de réticulation ont été évaluées par le dosage du taux de foiUlation de bityrosine, la mesure de la viscoélasticité des films ainsi que la mesure de la force de rupture des films et des gels.

Le second volet consiste à vérifier la biodégradabilité des polymères ainsi élaborés par l'attaque de Pseudomonas aeruginosa, une bactérie abondante dans l'environnement. Nous avons pu observer une croissance bactérienne significative en présence du polymère comme seule source de carbone pour la bactérie. Ces résultats ont été doublement confinnés, d'une part par le suivi régulier du dosage de l'azote soluble et, d'autre part, par l'évolution du nombre de liens peptidiques solubilisés dans le milieu par les bactéries.

Le polymère élaboré dans ce projet offre une alternative écologique, simple, accessible et abordable qui pourrait substituer le plastique, largement utilisé dans les emballages, notamment pour les produits alimentaires.

Type de document: Thèse Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Lacroix, Monique
Mots-clés libres: -
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 30 avr. 2018 00:42
Dernière modification: 30 avr. 2018 00:42
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/6659

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice