Dépôt numérique
RECHERCHER

Établissement d’un modèle d’étude de la reprogrammation épigénétique dans les cellules germinales fœtales du rat mâle

Rwigemera, Arlette; Delbès, Géraldine . Établissement d’un modèle d’étude de la reprogrammation épigénétique dans les cellules germinales fœtales du rat mâle In: 12ème colloque du centre de recherche Biomed, 5 mai 2016, Centre de congrès Palace, Laval (Québec).

Ce document n'est pas hébergé sur EspaceINRS.

Résumé

La reprogrammation épigénétique est une étape critique du développement fœtal des cellules germinales du testicule. Elle est caractérisée par le remodelage de différents marqueurs épigénétiques dont la reméthylation de l’ADN (5mC) et les variations de modifications post - traductionnelles de l’histone H3. Ce processus est important pour effacer d’éventuelles épimutations et les marqueurs épigénétiques acquis durant cette phase peuvent avoir un rôle déterminant sur le devenir des cellules subséquentes et éventuellement sur la qualité des spermatozoïdes. Il a été suggéré que certains polluants environnementaux affectent la fertilité masculine surtout si une exposition survient pendant cette phase de reprogrammation épigé- nétique. Toutefois, les mécanismes d’action restent mal compris. La culture organo- typique du testicule fœtal de rat est un excellent modèle pour reproduire ex vivo la cinétique de développement du tissu et de préserver l’interaction entre les cellules. Ce modèle a été utilisé afin d’étudier les effets de perturbateurs endocriniens à activité œstrogénique sur le développement fœtal du testicule. Le but de ce projet est de tester si ce modèle permet de reproduire la dynamique in vivo de la repro- grammation épigénétique dans les cellules germinales fœtales.

Les cinétiques de reméthylation de l’ADN et les modifications d’histone dans les gonocytes ont été décrites chez la souris mais sont encore très peu décrites chez le rat. Nous avons donc tout d’abord établi la cinétique de cinq modifications d’his- tone et de la 5mC in vivo. Pour cela , des testicules ont été prélevés à quatre stades de développement: 16, 18, 20 jours post - coïtum (jpc) et 3 jours post - partum (jpp). Par immunofluorescence, nous avons établi que les marqueurs H3K27me3, H2BK20ac, H3K9me2 ne varient pas dans les cellules germinales tandis que H3K4me2, H3K4me3 et 5mC ont montré des profils de changement dynamiques. Dans un deuxième temps, des testicules prélevés à 16 jpc ont été mis en culture pendant 4 jours dans différentes conditions : deux supports (filtre ou insert) et avec/sans FBS. Sur insert et sans FBS, les résultats de quantification montrent une augmentation dans le temps du marqueur d’histone H3K4me3 tandis que le mar- queur H3K4me2 augmente puis diminue comme in vivo.

Nos résultats suggèrent que la dynamique de reprogrammation épigénétique (5mC, H3K4me2 et H3K4me3) est conservée entre le rat et la souris mais selon des ciné- tiques différentes. De plus, nous avons montré que le modèle de culture organoty- pique permet de maintenir la dynamique de changement de deux marqueurs de la reprogrammation épigénétique. Ces résultats suggèrent que la culture organoty- pique peut reproduire le processus de reprogrammation épigénétique. Elle serait donc un bon modèle pour étudier les effets de polluants environnementaux sur la mise en place des marques épigénétiques dans les cellules germinales fœtales.

Type de document: Document issu d'une conférence ou d'un atelier
Mots-clés libres: -
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 25 déc. 2017 21:38
Dernière modification: 25 déc. 2017 21:38
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/6614

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice