Dépôt numérique
RECHERCHER

Iron is not responsible for Didymosphenia geminata bloom formation in phosphorus-poor rivers.

Bothwell, Max L.; Kilroy, Cathy; Taylor, Brad W.; Ellison, Eric T.; James, Daniel A.; Gillis, Carole-Anne; Bladon, Kevin D.; Silins, Uldis (2012). Iron is not responsible for Didymosphenia geminata bloom formation in phosphorus-poor rivers. Canadian Journal of Fisheries and Aquatic Sciences , vol. 69 , nº 11. p. 1723-1727. DOI: 10.1139/f2012-112.

Ce document n'est pas hébergé sur EspaceINRS.

Résumé

Les proliférations de la diatomée benthique de rivière Didymosphenia geminata constituent une énigme puisqu’elles se produisent dans des conditions d’appauvrissement en phosphore. Il a récemment été proposé que des changements d’oxydoréduction du fer ferrique au fer ferreux retiennent le phosphore supplémentaire nécessaire pour stimuler et soutenir les proliférations de D. geminata. Ce postulat ne concorde toutefois pas avec les données expérimentales publiées qui démontrent que les proliférations ne se produisent que quand le phosphore est restreint. Il décellsle également de cette « hypothèse du fer » que les rivières présentant de fortes teneurs en fer favoriseraient ces proliférations et que les mesures d’aménagement devraient cibler le fer. Les études de rivières affectées par D. geminata aux quatre coins du monde montrent que les proliférations se produisent le plus souvent dans des rivières pauvres en fer. Des expériences de mobilisation du phosphore menées dans des conditions ambiantes réalistes avec des colonies de D. geminata vivantes n’ont montré aucun effet d’un enrichissement en fer sur la mobilisation du phosphore. Le fer ne résout pas l’énigme des formes de croissance de D. geminata qui entraînent des proliférations néfastes partout sur la planète.

Abstract

Blooms of the river benthic diatom Didymosphenia geminata are an enigma because they occur under phosphorus-poor conditions. A recent proposal that ferric–ferrous iron redox shifts sequester the additional phosphorus needed to stimulate and sustain D. geminata blooms does not agree with published experimental data showing that blooms only occur when cells are phosphorus-limited. The “iron hypothesis” also infers that blooms would be favoured in rivers with elevated iron, and management should target iron. Surveys of rivers around the world affected by D. geminata show that blooms most often occur in iron-poor rivers. Phosphorus uptake experiments conducted under realistic environmental conditions with living D. geminata colonies showed no effect of iron enrichment on phosphorus uptake. Iron does not solve the mystery of D. geminata growth causing nuisance blooms worldwide.

Type de document: Article
Mots-clés libres: algal bloom; biological uptake; diatom; growth rate; iron; phosphorus; redox conditions; river water
Centre: Centre Eau Terre Environnement
Date de dépôt: 09 avr. 2018 18:02
Dernière modification: 09 avr. 2018 18:02
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/6433

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice