Dépôt numérique
RECHERCHER

Effets de composés pharmaceutiques et des mélanges sur le système immunitaire de phoques commun (Phoca vitulina).

Kleinert, Christine; Mournier, Meryl; Fortier, Marlène; DeGuise, Sylvain; Fournier, Michel . Effets de composés pharmaceutiques et des mélanges sur le système immunitaire de phoques commun (Phoca vitulina). In: 8e édition, Congrès Armand-Frappier 2013, 14-16 novembre 2013, Orford (Québec).

[img]
Prévisualisation
PDF - Version publiée
Télécharger (172kB) | Prévisualisation

Résumé

Il est aujourd’hui prouvé que les organismes sauvages subissent des perturbations du système immunitaire. Une réduction de certaines activités fonctionnelles du système immunitaire peut altérer la résistance de l'hôte aux pathogènes présents dans l'environnement. Plusieurs perturbations sont causées par des produits pharmaceutiques présents dans les effluents municipaux rejetés dans l'environnement aquatique. Bien qu'étant moins persistants que les PCBs, la consommation accrue de ces composés et leur décharge constante dans le milieu naturel exigent une évaluation des risques sur les espèces sauvages, soumises à ces rejets. Le but de cette étude est de déterminer l'effet immunotoxique et génotoxique des produits pharmaceutiques sur les cellules immunitaires de phoques communs (Phoca vitulina) in vitro. Les cellules d’une lignée de lymphome B (11B7501) ont été exposées à certains produits pharmaceutiques. Les composés étudiés sont des analgésiques (ibuprofène, naproxène), des substances psychoactives (carbamazépine, paroxétine), des antibiotiques (érythromycine, sulfaméthoxazole, triméthoprime), le 17α-éthynylestradiol, le gemfibrozil et de la caféine. Nos résultats ont montré qu'aux concentrations trouvées dans les eaux de surface, les composés n'entrainaient pas d'effets significatifs sur la phagocytose ni sur la transformation lymphoblastique avec la Con A. A des concentrations plus élevées, les expériences avec la lignée cellulaire ont révélé des effets à la fois sur la prolifération lymphoblastique, sur le cycle cellulaire et sur l'apoptose, et ce pour plusieurs composés. Aucun changement significatif n’a été observé pour la phagocytose, dans la gamme de concentrations utilisées.

Type de document: Document issu d'une conférence ou d'un atelier
Informations complémentaires: Présentation par affiche
Mots-clés libres: produits pharmaceutiques, lymphocytes, PBMCs, immunotoxicité
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 05 janv. 2018 16:41
Dernière modification: 05 janv. 2018 16:41
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/6189

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice