Dépôt numérique
RECHERCHER

Certaines protéines de la famille Dok sont recrutées aux phagosomes et clivées par la protéase GP63 lors d'une infection par Leishmania major

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Gomez, Carolina P; Alvarez de Celis, Hector; Descoteaux, Albert . Certaines protéines de la famille Dok sont recrutées aux phagosomes et clivées par la protéase GP63 lors d'une infection par Leishmania major In: 8e édition, Congrès Armand-Frappier 2013, 14-16 novembre 2013, Orford (Québec).

[img]
Prévisualisation
PDF - Version publiée
Télécharger (172kB) | Prévisualisation

Résumé

La famille des protéines adaptatrices Dok comprend 7 membres dont 3, Dok-1, Dok-2 et Dok-3, sont exprimés par les macrophages et agissent comme régulateur négatif des voies de signalisation en réponse à certaines cytokines, facteurs de croissance, et lipopolysaccharides (LPS). Nous avons évalué le rôle des ces trois protéines lors de la phagocytose dépendante de récepteurs de type Fc et suite à l'infection de cellules avec des promastigotes du parasite Leishmania major. Ce pathogène cause la leishmaniose cutanée et est reconnu pour sa capacité à modifier les voies de signalisation cellulaires et les fonctions des cellules de l'hôte. En utilisant des macrophages dérivés de la moelle osseuse (BMMs) de souris déficientes en Dok-1 et Dok-2, nous avons démontré que la phagocytose de billes opsonisées avec des IgG, ainsi que l'entrée et la survie du parasite, ne sont pas affectées par l'absence de ces protéines. De plus, l'absence de Dok-1/Dok-2 n'a eu aucun effet sur l'activation des kinases ERK1/2 et PKB (Akt). Nous avons évalué le recrutement de ces protéines au phagosome. Dok-1, Dok-2 et Dok-3 sont recrutés aux phagosomes contenant des billes de latex, et y restent associés lors de la maturation de ces vésicules. Par contre, lors d'une infection avec L. major, Dok-1 est absente des phagosomes contenant le parasite. De manière remarquable, lors d'une infection avec des parasites déficients en GP63, une métalloprotéine associée à la pathogenèse du parasite, Dok-1 est recrutée aux phagosomes contenant les parasites. Des analyses biochimiques ont montré que Dok-1, Dok-2 et Dok-3 sont clivées en présence de GP63. Finalement, lors d'une infection de macrophages préalablement activés à l'interferon gamma, avec des promastigotes de L. major de type sauvage ou déficient en GP63, la production d'oxide nitrique et de facteur de nécrose tumoral (TNF) est réduite en absence de Dok-1/Dok-2.

Nos résultats suggèrent que les protéines Dok contribuent à la régulation de la réponse des macrophages suite à une infection avec L. major.

Type de document: Document issu d'une conférence ou d'un atelier
Informations complémentaires: Présentation par affiche
Mots-clés libres: -
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 05 janv. 2018 19:47
Dernière modification: 05 janv. 2018 19:47
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/6185

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice