Dépôt numérique
RECHERCHER

La dégradation de la Synaptotagmine XI par la Leishmanolysine mène à une sécrétion déréglementée de cytokines

Arango Duque, Guillermo; Fukuda, Mitsunori; Turco, Salvatore J.; Descoteaux, Albert . La dégradation de la Synaptotagmine XI par la Leishmanolysine mène à une sécrétion déréglementée de cytokines In: 8e édition, Congrès Armand-Frappier 2013, 14-16 novembre 2013, Orford (Québec).

[img]
Prévisualisation
PDF - Version publiée
Télécharger (167kB) | Prévisualisation

Résumé

Les Synaptotagmines (Syts) forment un groupe de protéines membranaires de type I qui régulent l’amarrage et la fusion de vésicules dans des processus tels que l'exocytose et la phagocytose. Nous avons récemment découvert que la Syt XI est associée aux endosomes de recyclage et aux lysosomes et régule négativement la sécrétion du facteur de nécrose tumorale (TNF) et de l'interleukine 6 (IL-6). La Leishmanolysine (GP63) est une protéase à zinc qui permet au parasite Leishmania d’altérer plusieurs aspects de la biologie des macrophages. L’action de la GP63 mène à un défaut de transcription, traduction et de présentation antigénique. Dans cette recherche, nous démontrons que la Syt XI est dégradée par la GP63 et exclue de la vacuole parasitophore de Leishmania de façon lipophosphoglycan-dépendante. Remarquablement, la Syt XI est clivée directement par la GP63. En effet, la Syt XI recombinante est dégradée par des parasites vivants et par des lysats de parasites. En revanche, la chélation du zinc abolit le clivage de la Syt XI. D’autre part, les macrophages infectés par Leishmania relâchent du TNF et de l’IL-6 de manière GP63-dépendante. Pour démontrer que la sécrétion de ces cytokines dépend d’une dégradation de la Syt XI par la GP63, une inhibition de l’expression de la Syt XI par des ARN interférants (siRNA) suivie d’une infection par Leishmania a été effectuée. Cette expérience a révélé que les effets des siRNA pour Syt XI et de la dégradation par la GP63 n’affectent pas la sécrétion des cytokines de façon cumulative. En conclusion, nos résultats dévoilent un mécanisme dans lequel Leishmania induit une sécrétion de cytokines pro-inflammatoires par la dégradation de la Syt XI. Ces travaux vont permettre d'améliorer notre compréhension sur la façon dont Leishmania module la réponse immunitaireé

Type de document: Document issu d'une conférence ou d'un atelier
Informations complémentaires: Présentation par affiche
Mots-clés libres: -
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 05 janv. 2018 20:48
Dernière modification: 05 janv. 2018 20:48
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/6162

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice