Dépôt numérique
RECHERCHER

Nanoparticules comme vecteur thérapeutiques : Une nouvelle stratégie pour le traitement de la maladie d’Alzheimer

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Doggui, Sihem; Dao, Lé; Ramassamy, Charles . Nanoparticules comme vecteur thérapeutiques : Une nouvelle stratégie pour le traitement de la maladie d’Alzheimer In: 8e édition, Congrès Armand-Frappier 2013, 14-16 novembre 2013, Orford (Québec).

[img]
Prévisualisation
PDF - Version publiée
Télécharger (180kB) | Prévisualisation

Résumé

À ce jour, il n’existe aucun traitement efficace pouvant prévenir ou guérir la maladie d’Alzheimer (MA). Les seuls traitements disponibles sont les inhibiteurs de l’acétylcholinestérase et les antagonistes des récepteurs NMDA qui permettent uniquement de ralentir la progression des symptômes. De plus, ces traitements possèdent de nombreux effets secondaires périphériques et nécessitent l’administration de doses multiples et quotidiennes aux patients provoquant ainsi leur arrêt. La faible efficacité thérapeutique de ces composés proviendrait du fait qu’ils ciblent qu’un seul mécanisme pathologique. Or, la MA est une maladie complexe mettant en jeux de nombreux mécanismes. C’est pourquoi nous nous sommes particulièrement intéressées au curcumin, un antioxydant connu pour ces effets anti-inflammatoire, anti-amyloïde- et anti-hyperphosphorylation de la protéine tau. Cependant, son caractère hydrophobe réduit son efficacité thérapeutique.

Au cours des dix dernières années, les applications médicales des nanotechnologies ont aboutit au développement de nanoparticules (NPs) encapsulant des composés bioactifs dans le but les transporter à une cible spécifique et d’augmenter leur efficacité. Parmi les différents systèmes de NPs utilisés pour le transport des médicaments à travers la barrière hématoencéphalique, les NPs polymériques et biodégradables s’avèrent être des candidates prometteuses, car elles peuvent prolonger la libération des médicaments et les protéger contre la dégradation enzymatique intestinal. Le polymère le plus couramment utilisé est le poly (acide lactique -co-glycolique (PLGA), composé d'acide lactique (PLA) et d’acide glycolique (PGA). Nous avons récemment développé des nanoparticules encapsulant du curcumin (Nps-Cur) permettant d’augmenter l'absorption du curcumin par les cellules neuronales et de maintenir l’activité du curcumin après 6 mois de stockage. De plus, nous présenterons des données comparatives entre différentes formes de PLGA en fonction du ratio de monomères utilisés. Cette étude souligne l’importance du choix de la matrice polymérique dans la formulation de NPs afin d’affiner les mécanismes de relargage et de dégradation des composés encapsulés pour une application souhaitée.

Type de document: Document issu d'une conférence ou d'un atelier
Informations complémentaires: Présentation par affiche
Mots-clés libres: -
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 05 janv. 2018 20:53
Dernière modification: 05 janv. 2018 20:53
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/6156

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice