Dépôt numérique
RECHERCHER

Rôle des métaux divalents dans la réplication intracellulaire de Salmonella

Castillo, Evelyn A.; Chaloupka, Roman; Cellier, Mathieu . Rôle des métaux divalents dans la réplication intracellulaire de Salmonella In: 3e édition, Congrès INRS-Institut Armand Frappier 2003, 6-8 novembre 2003, Stoneham.

[img] HTML - Version publiée
Télécharger (4kB)

Résumé

L'infection causée par la bactérie Gram– Salmonella enterica Serovar typhimurium chez la souris est un modèle de la fièvre typhoïde, maladie causée par Salmonella enterica Serovar typhi chez l'humain. Salmonella est un pathogène intracellulaire facultatif avec une préférence pour les macrophages. Cette bactérie induit sa phagocytose par les macrophages et arrête par la suite la maturation du phagosome pour prendre résidence dans une structure appelée SCV (Salmonella Containing Vacuole). Un des facteurs qui joue un rôle dans la résistance de l'hôte envers ce pathogène est la présence du gène Nramp1 (natural resistance-associated macrophage protein), un transporteur de fer et manganèse. Ces deux métaux auraient une grande importance dans la virulence de S. typhimurium. En effet cette bactérie possède plusieurs transporteurs qui assurent son approvisionnement en fer et manganèse lors de l'infection. Parmi eux se trouve un membre de la famille Nramp, l'homologue bactérien MntH (proton dependent manganese transporter) et d'autres systèmes de transport, dépendants de l'ATP (FeoB, SitABCD). Les mutants mntH sit (MS) et mntH sit feoB (MSF) ont montré un défaut de croissance marqué dans des conditions limitantes en fer et en manganèse. La réplication intracellulaire des salmonelles dans les cellules macrophage-like RAW 264.7 Nramp1-/- et Nramp1+/ sera suivie à l'aide d'une forme instable du rapporteur GFP (green fluorescence protein) exprimée à l'aide d'un promoteur fort à partir d'un plasmide à bas nombre de copies afin de ne pas nuire au métabolisme des bactéries et permettre un suivi de la réplication proche des comptes de colonies obtenues par étalement. Les taux de réplication intracellulaire obtenus pour les différentes souches seront comparés en fonction de la bio-disponibilité des métaux soit dans les cellules RAW 264.7 Nramp-/- en présence de divers chélateurs de métaux divalents soit dans les transfectants RAW 264.7 Nramp1+/

Type de document: Document issu d'une conférence ou d'un atelier
Informations complémentaires: Affiche scientifique
Mots-clés libres: -
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 03 avr. 2018 15:51
Dernière modification: 03 avr. 2018 15:51
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/5998

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice