Dépôt numérique
RECHERCHER

L’Évolution d’une combinaison de marqueur s plasmatiques liés au stress oxydatif est associée à l’altération cognitive dans la maladie d’Alzheimer

Perrotte, Morgane; Le Page, Aurélie; Camponova, Pamela; Fulop, Tamas; Ramassamy, Charles . L’Évolution d’une combinaison de marqueur s plasmatiques liés au stress oxydatif est associée à l’altération cognitive dans la maladie d’Alzheimer In: Journée du Phare 2016 (8e édition), 1-2 décembre 2016, Bromont, Québec.

Ce document n'est pas hébergé sur EspaceINRS.

Résumé

Introduction : À ce jour, le diagnostic de la MA constitue un événement tardif de la maladie. En effet, à ce stade, le cerveau subi déjà des dommages importants et irréversibles. Le stress oxydatif (SO) est un mécanisme précoce dans la maladie d’Alzheimer (MA). Les dommages du SO cérébraux surviennent bien avant le stade de démence. Néanmoins, le lien entre le niveau des marqueurs périphériques du SO et le déclin cognitif est peu étudié. L’objectif de ce travail consiste à étudier le lien possible entre les scores cliniques et l’évolution d’une signature plasmatique de marqueurs liés au SO dans la MA.

Méthode s : Les différents biomarqueurs liés au SO seront évalués dans le plasma de patients recrutés à l’Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke dans le cadre d’une étude clinique longitudinale. Nous disposons d’échantillons plasmatiques de 24 sujets pr ésentant un déficit cognitif léger (MCI), de 47 patients atteints de la MA à différents stades et de 24 sujets sains de même âge. La capacité antioxydante est mesurée par électrochimie (Apollo - 4000), les protéines carbonylées et l’apolipoprotéine D et J (a poD et J) sont analysées par western blot et la quantité de Klotho est dosée par ELISA.

Résultats : La capacité antioxydante est sévèrement diminuée chez les sujets MCI et MA. À l’inverse, les protéines carbonylées augmentent progressivement chez les patie nts atteints de la MA à partir du stade léger de la maladie. Les quantités de Klotho et de l’apoJ augmentent dès le stade MCI en réponse à l’augmentation du SO périphérique. En revanche, le niveau de l’apoD ne diffère pas entre les groupes. En outre, l’aug mentation des dommages oxydatifs, la diminution de la capacité antioxydante et les protéines de résistance au SO corrèlent avec les scores des tests cognitifs (Mini Mental State Examination, MMSE et Montreal Cognitive Assessment, MoCA).

Conclusion : Ces résultats suggèrent que la diminution de la capacité antioxydante augmente avec la progression de la MA conduisant à une augmentation des protéines carbonylées et des protéines impliquées dans la résistance au SO (Klotho et apoJ). De plus, ces résultats ré vèlent le potentiel de l’utilisation d’une combinaison de marqueurs plasmatiques reliés au SO et à l’altération cognitive comme biomarqueur dans la MA et sa progression.

Type de document: Document issu d'une conférence ou d'un atelier
Mots-clés libres: -
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 16 août 2018 03:03
Dernière modification: 11 mars 2019 15:40
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/5923

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice